Syndrome de Bernard et Soulier : Causes, Symptômes, Traitements

Définition 

Le syndrome de Bernard et Soulier correspond à une variété de purpura congénitale et familiale.

Généralités 

Les personnes atteintes par ce syndrome présentent des troubles de la coagulation sans baisse des plaquettes associés à un temps de saignement allongé

La maladie se déclare généralement durant la petite enfance

 

Quel est le mode de transmission du syndrome de Bernard et Soulier ?

Sa transmission s’effectue selon le mode autosomique récessif

 

Quels sont les symptômes du syndrome de Bernard et Soulier ?

Les symptômes du syndrome de Bernard et Soulier sont : saignements du nez (epistaxis) et des gencives, présence d’ecchymoses.

 

Comment effectuer le diagnostic du syndrome de Bernard et Soulier ?

Le diagnostic se fait souvent par hasard lorsque le médecin note un temps de saignement anormalement long après un petit traumatisme ou une chirurgie dentaire par exemple. 

 

Quels sont les traitements du syndrome de Bernard et Soulier ?

Il n’existe pas de traitement spécifique pour le syndrome de Bernard et Soulier. 

 

Quelles sont les complications du syndrome de Bernard et Soulier ?

Les risques concernant les hémorragies sont accrus à cause du trouble de la coagulation.

Les sports extrêmes et de contacts sont à éviter.

 

Notre article complet sur le syndrome de Bernard et Soulier se trouve ici

 

 

Aucun commentaire pour "Syndrome de Bernard et Soulier : Causes, Symptômes, Traitements"

Commentez l'article "Syndrome de Bernard et Soulier : Causes, Symptômes, Traitements"