Onychopathie

Grec : onux : ongle et pathê : affection

Définition 

L'onychopathie (en anglais onychopathy) désigne les pathologies touchant l'ongle.

Classification 

On distingue :

  • L'ongle incarné.
  • Le syndrome des ongles jaunes de Samman et White.
  • L'onychatrophie se caractérise par une diminution de l'épaisseur, et de la taille des ongles.
  • L'onychauxis correspond à une hypertrophie congénitale, ou acquise des ongles.
  • L'onychogryphose correspond à l'hypertrophie (augmentation) irrégulière de l'ongle, pouvant prendre différentes formes.
  • L'onycholyse correspond à la séparation spontanée de l'ongle et de la pulpe unguéale.
  • L'onychomadèse correspond à la chute spontanée de l'ongle.
  • L'onychomycose correspond aux lésions des ongles dues à des champignons parasites ou à une variété de trichophyton (onychomycose trichophytique).
  • L'onycho-ostéodysplasie héréditaire est une affection congénitale rare, se caractérisant par l'association d'une déformation des ongles des deux côtés, touchant essentiellement les ongles des mains qui sont soit absents, soit diminués de volume, fragiles et déformés.
  • L'onychophagie est l'habitude que présentent certaines personnes de ronger leurs ongles.
  • L'onychoptose correspond à la chute des ongles.
  • L'onychorrhexis est la fragilité extrême des ongles, secondairement à une fragilisation, fissuration des ongles dans le sens de la longueur.
  • L'onychoschizie correspond au décollement, ou à la fragilisation des ongles.
  • L'onychose est le nom générique donné aux affections touchant le développement (trophicité) des ongles.
  • L'onychotillomanie est le tic qui consiste à déchirer les ongles.
  • L'onyxis qualifie l'ensemble des phénomènes inflammatoires de la couche profonde située sous l'ongle (matrice).

Aucun commentaire pour "Onychopathie"

Commentez l'article "Onychopathie"