Greffe de cornée

Grec : kéras : cornée et plassein : former.

Définition 

La greffe de cornée consiste à transplanter chirurgicalement un morceau de cornée provenant d'un patient décédé ou plus rarement du patient lui-même.

Généralités 

Le but de la greffe de la cornée est de remplacer une partie de la cornée qui est malade et plus généralement opacifiée par une portion de cornée qui lui correspond exactement. Ce " morceau " de cornée saine est transparente. Elle est prélevée sur un sujet décédé et quelquefois sur le patient lui-même mais ceci beaucoup plus rarement. La conservation du greffon dure de cinq à une semaine environ, le temps de contrôler s'il n'y a pas de germes (bactéries virus). Les greffes de cornée sont utilisées en cas de :

  • Oedème que l'on voit apparaître dans certaines maladies telles que la dystrophie bulleuseLes maladies infectieuses de la cornée à l'origine d'abcès
  • Ulcérations grave de la cornée résistant au traitement
  • Lésion inflammatoire importante, traumatisme ou apparition des taies ou de leucomes. Les taies sont des taches de la cornée. Les leucomes sont des taches blanches qui succèdent à une plaie ou à une abrasion de la cornée.Affections dégénératives de la cornée
  • Le kératocône est une déformation progressive de la cornée en forme de cône, liée à un amincissement de celle-ci par suite d'une anomalie de son collagène (protéine fibreuse participant à la constitution de la trame de soutien des tissus de l'organisme).

Anatomie 

La cornée est la partie transparente de la conjonctive située en avant de l'iris (cercle coloré habituellement en marron, vert, bleu situé en avant du globe oculaire).

Aucun commentaire pour "Greffe de cornée"

Commentez l'article "Greffe de cornée"