Granulocytopénie maligne

Définition 

L'agranulocytose est une affection survenant à n'importe quel âge et pour n'importe quel sexe et se caractérisant par la diminution des granulocytes dans le sang, appelée granulopénie, correspondant à moins de 0,5 X 109 granulocytes par litre. Quelquefois il s'agit de la disparition de la quantité habituellement normale de certaines variétés de globules blancs (leucocytes) dans le sang circulant. Les leucocytes touchés sont avant tous les granulocytes et les neutrophiles qui jouent un rôle dans les défenses immunitaires de l'organisme.

Épidémiologie 

L'agranulocytose médicamenteuse est un accident hématologique (maladie du sang) peu fréquent puisqu'il concerne que cinq individus par million d'habitants et par an.

Classification 

L'agranulocytose médicamenteuse désigne la chute, survenant brutalement, de la quantité de certains globules blancs (les polynucléaires neutrophiles circulant dans le sang. Ce chiffre est le plus souvent situé en dessous de 300 par microlitre.
Cette pathologie (maladie) est le résultat de l'action toxique d'un médicament sur la moelle osseuse qui fabrique normalement (physiologiquement) les cellules sanguines.
Les médicaments les plus souvent concernés sont les médicaments antidouleurs (antalgiques) les anti-inflammatoires. Les antibiotiques, les antiviraux, les sulfamides hypoglycémiants (pour faire diminuer le taux de sucre dans le sang) les médicaments utilisés pour traiter les ulcères, les neuroleptiques, les anticonvulsivants (médicaments utilisés pour traiter l'épilepsie) et les antiarythmiques (médicament pour régulariser le rythme du coeur) sont également susceptibles d'entraîner l'apparition d'une agranulocytose médicamenteuse.
N'importe quel médicament est susceptible d'être incriminé tant que la preuve du contraire n'a pas été apportée.

Aucun commentaire pour "Granulocytopénie maligne"

Commentez l'article "Granulocytopénie maligne"