Escherichia Coli

1

Définition 

Eschérichia Coli est une espèce de bactéries appartenant à la famille des entérobactéries.

Il se rencontre habituellement dans l’intestin de l’homme et dans celui des animaux et constitue environ 80 % de la flore aérobie (microbe ayant besoin d’air pour vivre) du tube digestif de l’homme sain.

 

 

 

Généralités 

Un organisme commensal est un organisme qui vit aux dépens d’un autre (nourriture), mais qui ne lui cause pas de dommage tant que celui ci n’est pas fragilisé.

 

SYMPTÔMES D'UNE INFECTION À ESCHERICHIA COLI

Normalement, cette bactérie n’est pas pathogène (n’entraîne pas de maladie) à l’état normal. Cependant, elle peut acquérir dans certaines conditions une virulence importante, et est alors à l’origine de nombreuses infections comme :

  • Gastro-entérite des voyageurs (turista) dans les pays où les conditions hygiéniques sont défavorables. La contamination bactérienne se fait par les voies orales et fécales, par de l’eau ou des crudités souillées. Normalement, l’acidité de l’estomac présente une barrière défensive contre laquelle les germes ne peuvent rien. Cependant, si la quantité de germes est suffisante, la barrière est vite débordée, et l’infection s’installe. Dans la plupart des cas, 1 à 2 jours après la contamination, le patient présente des signes typiques (diarrhée intense, crampes à l’abdomen durant plusieurs jours). L’évolution peut se faire vers une perte liquidienne importante.
     
  • Les infections urinaires dues à Escherichiacoli surviennent chez les patients récemment opérés, chez les femmes enceintes, ou chez des patients présentant des problèmes de tractus urinaire. Cette variété d’infection se traduit par une urétrite (inflammation de l’urètre, canal transportant les urines de la vessie vers l’extérieur), d’une cystite (inflammation de la vessie) et parfois même d’une pyélonéphrite (affection rénale).
     
  • Des infections intra-abdominales, qui sont le résultat d’un passage de ces germes de la flore intestinale vers des compartiments qui normalement ne contiennent pas de germes.
     
  • D’abcès situés dans l’abdomen
     
  • D’inflammation de la vésicule biliaire
     
  • Méningite (inflammation des méninges)
     
  • Diarrhée de l’enfant ou choléra nostras (appelé également choléra européen, choléra-morbus de Sydenham, choléra anglais de Graves), qui est une maladie susceptible de survenir dans les pays dits industrialisés vers la fin de l’été. Cette maladie est comparable au choléra asiatique (mêmes symptômes), mais elle n’est pas transmissible par les selles qui ne contiennent pas le vibrion de Koch.
     
  • Septicémie : infection grave de l’organisme, se caractérisant par la présence dans le sang de germes pathogènes. Complications par un syndrome hémolytique urémique très grave se caractérisant par la destruction des globules rouges associée à des lésions rénales. Cette infection est due à la présence de souches de bactéries qui sécrètent une puissante toxine (produit libéré par la bactérie) appelée toxine Vero.
     
  • Colite hémorragique due à une souche d’Escherichia Coli appelée EHEC, susceptible d’entraîner des séquelles relativement graves. Chez les patients âgés, elle peut être à l’origine de décès.
     
  • Pneumonie (affection de l’appareil pulmonaire).

 

TRAITEMENT D'UNE INFECTION À ESCHERICHIA COLI

Les traitements d'une infection par escherichiacoli sont :

  • Il est nécessaire d’effectuer l’antibiothérapie appropriée
     
  • La durée d’utilisation des antibiotiques dépend du site et de la gravité de l’infection
     
  • En cas d’inflammation et d’infection urinaire non compliquées, une dose unique suffit habituellement
     
  • En cas de septicémie, le traitement est beaucoup plus long (minimum de semaine)
     
  • Une prostatite ou une infection du tissu rénal, nécessitent quelquefois deux mois de traitement

 

Aucun commentaire pour "Escherichia Coli"

Commentez l'article "Escherichia Coli"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.