Choc toxique lié aux règles : causes, symptômes, risques, précautions

Définition 

Le choc toxique lié aux règles est une pathologie fulgurante dont les conséquences peuvent être extrêmement graves, pouvant aller jusqu'à l'amputation voire la mort. La mauvaise utilisation des tampons et des coupes menstruelles en est la cause principale.

 

Choc toxique lié aux règles : causes, symptômes, risques, précautions

Généralités 

QU'EST-CE QUE LE SYNDROME DU CHOC TOXIQUE LIÉ AUX RÈGLES ?

 

On appelle choc toxique la réaction de l'organisme à la production de toxines produites par certaines bactéries.
Ces bactéries, présentes dans tout notre organisme, notamment la peau et les muqueuses (essentiellement bouche, nez, gorge, vagin) sont généralement sans danger. Mais certaines d'entre elles libèrent dans le sang un poison appelé toxine.
Les bactéries le plus souvent incriminées dans les chocs toxiques sont le streptocoque, le staphylocoque et le clostridium.

Face à cette "agression", l'organisme réagit plus ou moins intensément.
La notions de "choc" implique un haut degré de réaction entraînant un affaiblissement général des fonctions vitales.

Le choc toxique lié aux règles est causé par le staphylocoque doré, plus particulièrement certaines de ses bactéries qui produisent une toxine particulière appelée TSST-1 
Le tampon et la coupe menstruelle sont mis en accusation car ils favorisent la stagnation du sang dans le vagin, ce qui provoque la multiplication des bactéries, et donc potentiellement la libération de TSST-1.
Ces toxines extrêmement dangereuses peuvent s'infiltrer dans la circulation sanguine et atteindre les organes, notamment le foie, les reins ou les poumons.

Selon le Dr Lina, biologiste médical au CHU de Lyon, « certaines femmes sont porteuses du staphylocoque doré, une bactérie qui n'est normalement pas dangereuse … mais porter un tampon de manière prolongée peut bloquer la bactérie au niveau du vagin. Alors, elle se multiplie et produit des toxines dangereuses ».

 

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DU CHOC TOXIQUE LIÉ AUX RÈGLES ?

 

Les symptômes du chox toxique lié aux règles sont soudains et peuvent être confondus avec ceux de la grippe ou de la gastro-entérite :

  • vomissements

  • diarrhée aiguë

  • forte fièvre (souvent supérieure à 40°)

  • fatigue extrême

  • maux de gorge

  • maux de tête

  • éruption cutanée avec rougeurs

  • rougeurs dans l'oeil

  • confusion

  • parfois perte de conscience, voire coma dûs à la baisse de la pression artérielle

  • difficultés respiratoires

  • risque d'hémorragie

 

Cette similitude de nombreux symptômes avec ceux de la grippe ou de la gastro-entérite augmente le risque de mauvais diagnostic, qui constitue un des facteurs de gravité du SCT :  une femme mal diagnostiquée court le risque de devoir se faire amputer voire de mourir. En effet, la multiplication du staphylocoque doré peut entraîner une nécrose des tissus : les muscles, le coeur, le foie, les poumons et le reins sont particulièrement vulnérables.
 

 

QUE FAIRE EN CAS DE CHOC TOXIQUE ?

 

Si pendant vos règles, vous ressentez certais de ces symptômes, vous devez enlever immédiatement votre tampon ou votre coupe menstruelle et  vous rendre aux urgences.

 

 

QUEL EST LE TRAITEMENT DU CHOC TOXIQUE ?

Dans le cas où vous développez réellement un choc toxique, vous pourrez être hospitalisée en soins intensifs et il vous sera prescrit des antibiotiques afin d'éliminer la bactérie et interrompre la production de toxines dangereuses.
Certains cas peuvent nécessiter une assistance respiratoire.

 

COMMENT ÉVITER LE CHOC TOXIQUE LIÉ AUX RÈGLES ?

 

On estime que 30 à 50% de la population est porteur sain du staphylocoque doré : cela signifie que la bactérie est présente au niveau de la peau ou des muqueuses sans qu'aucun symptôme ne soit développé.
Les bactéries du staphylocoque doré produisant la toxine appelée TSST-1 seraient quant à elles présentes dans le vagin de 1% des femmes.

 

Pour éviter tout risque : 

  • Changez votre tampon ou videz votre coupelle menstruelle toutes les 4 heures
     
  • N'utilisez pas de tampon ou de coupe menstruelle la nuit : remplacez-les par des serviettes hygiéniques
     
  • Choisissez des tampons peu absorbants afin de limiter leur durée de maintien dans votre vagin
     
  • Ne mettez jamais un tampon "par précaution" avant le début des règles
     
  • N'utilisez jamais de tampons pour des pertes vaginales
     
  • Savonnez vos mains avant de mettre ou d'enlever un tampon ou une coupe menstruelle
     
  • N'utilisez plus de tampon ni de coupe menstruelle si un diagnostic de chox toxique a été établi

 

Crédit photo : Young woman hands holding different types of feminine hygiene products - menstrual cup and tampons - Nixki - Shutterstock.com

Aucun commentaire pour "Choc toxique lié aux règles : causes, symptômes, risques, précautions"

Commentez l'article "Choc toxique lié aux règles : causes, symptômes, risques, précautions"