Bronchoscopie chez l'enfant

Définition 

La bronchoscopie chez l’enfant,appelée plus précisément trachéobronchofibroscopie, est un examen particulièrement important en pneumologie pédiatrique (pneumologie chez l’enfant) ayant un grand nombre d’indications.

Généralités 

Le matériel utilisé est soit rigide soit souple. C’est ce dernier qui est le plus souvent utilisé, mais les indications du matériel rigide sont encore fréquentes chez le nourrisson.
Tout d’abord, il est nécessaire de procéder à un cliché du thorax, c’est-à-dire une radiographie du thorax et une évaluation des gaz du sang (pour connaître la concentration en gaz carbonique et en oxygène du sang) avant d’effectuer la trachéobronchofibroscopie.

L’enfant sera à jeun depuis six à huit heures.

L’endoscopie est généralement réalisée après avoir pratiqué une anesthésie locale après une médication ( on donne au préalable un médicament pour détendre l’enfant).

Chez certains enfants, il est nécessaire de pratiquer une anesthésie générale. L’anesthésie générale permet d’utiliser le fibroscope sur une longue période quand cela est nécessaire.
L’oxygénation de l’enfant est également possible durant toute la trachéobronchofibroscopie.
L’endoscopie peut également se réaliser chez un enfant étant intubé ou ayant subi une trachéotomie.

Chez l’enfant présentant de l’asthme, il est nécessaire de procéder, au préalable, à une nébulisation de salbutamol (pour dilater les voies respiratoires).

Les complications susceptibles de survenir au cours de la fibroscopie pulmonaire sont relativement rares. Pour que le nombre de complications soit le plus bas possible, il est nécessaire de respecter certaines conditions de sécurité. Une apnée après une diminution du rythme cardiaque, une laryngite ou des poussées d’hypersécrétion (écoulement de mucus : morve) ou un épisode infectieux seront écartés de la trachéobronchofibroscopie, et donc contre-indiqueront cet examen.

Aucun commentaire pour "Bronchoscopie chez l'enfant"

Commentez l'article "Bronchoscopie chez l'enfant"