Épine calcanéenne : des remèdes qui soulagent !

Imaginez un petit os qui vous pousse sous le talon, vers l'avant, en pointe, et qui vient vous blesser à chaque pas... C'est la fameuse épine calcanéenne. Elle "pousse" quand la voûte plantaire est trop sollicitée. Parce qu'on a pris quelques kilos, qu'on a adopté une mauvaise posture ou de mauvaises chaussures... Évidemment, il faut réfléchir aux causes possibles et tenter de les supprimer (en perdant quelques kilos, en portant des semelles, en allant voir un ostéo...), mais, en attendant, voici quelques remèdes qui soulagent et qui peuvent, parfois, faire disparaître ce petit os intrus !

 

Des compresses de vinaigre

À l’endroit de la douleur, placez, pendant deux heures par jour, une compresse de vinaigre de vin ou de cidre ou bien posez le talon sur une compresse humectée de vinaigre. Attention, l’acide acétique du vinaigre peut attaquer la peau en cas d’excès. Massez votre pied avec une crème grasse entre deux « traitements » acides.

ou de silicium organique

Faites une compresse bien imbibée de silicium organique et entourez de film alimentaire. Gardez la compresse toute la nuit. Recommencez plusieurs jours de suite au besoin.

 

Plus compliqué, mais qui mérite d’être essayé quand les petites semelles rembourrées que le médecin vous a conseillées ne font pas effet, le froid ou la chaleur humide.

Le froid 

Achetez une enveloppe remplie de silicone dans un magasin de sport, de celles que l’on peut utiliser pour pratiquer les bains dérivatifs. On les emploie aussi pour les douleurs. Mettez cette enveloppe au congélateur et, quand elle est gelée, posez votre pied dessus aussi longtemps que vous le supportez. Recommencez deux ou trois fois par jour, pendant un mois.

La chaleur humide

Faites chauffer une grande brique réfractaire (ou deux petites) sur le gaz. Une fois chaude, placez-la sur un dessous-de-plat résistant et couvrez-la d’une grosse épaisseur de serviette éponge très humide. Posez dessus vos deux pieds en les maintenant le plus possible sur la brique, pour dégager de la vapeur d’eau. Restez jusqu’au refroidissement de la brique. À faire matin et soir pendant deux ou trois mois pour un soulagement durable.

Et joyeux printemps à tous !

 

Sophie Lacoste

Rédactrice en chef de Rebelle-Santé

4 commentaires pour "Épine calcanéenne : des remèdes qui soulagent !"

Portrait de YohannRODRIGUEZ
J'aime 0

Pour compléter l'article et les conseils de Sophie LACOSTE à l'origine de cet article, je vous conseille une page qui vous donnera un protocole de soin vous permettant de savoir quoi faire en cas de douleur de type épine calcanéenne. Il est disponible sur http://osteopathie-lormont.com/23-motif-consultation/adulte/74-epine-calcaneene

Portrait de Juan Carlos Hierro
J'aime 0

Au sujet des compresses de silicium G5, une récente étude clinique a démontré l'efficacité du silicium G5 Siliplant + gel. Vous pouvez consulter les résultats de cette étude en suivant ce lien: http://bit.ly/1JZFbvR Cordialement,

Portrait de Juan Carlos Hierro
J'aime 0

Et voici le lien pour savoir comment appliquer les compresses: http://bit.ly/1RbFlAK

Portrait de michalet
J'aime 0

Bonjour, un ami a une épine et va se mettre à courir ! Il me semble que ce n'est pas très prudent, qu'en pensez-vous ?

Commentez l'article "Épine calcanéenne : des remèdes qui soulagent !"

Exprimez vous !