Testicule

Latin : testis, en grec orkhis.

Définition 

Glande génitale (gonade) mâle, possédant à la fois les fonctions exocrines (émission d'hormones et fabrication de spermatozoïdes) et endocrines (sécrétion d'hormones dans le sang).

Anatomie 

Les testicules, au nombre de 2, sont situés dans l'abdomen chez le fœtus puis descendent dans les bourses (scrotum) le plus souvent avant la naissance (mais parfois légèrement plus tard).
Leur volume est relativement réduit jusqu'à la puberté puis atteint leur taille normale chez l'adulte.Un testicule mesure environ 2 à 3 cm largeur pour 4 à 5 cm longueur et 2 à 3 centimètres d'épaisseur. Son poids se situe aux alentours de 20 grammes (variable suivant les individus).
Sa consistance est relativement ferme.
Cet organe est enveloppé par des tuniques : la tunique superficielle ou tunique vaginale, qui est formée de deux feuillets, est dérivée du péritoine ; la tunique profonde ou albuginée (albus signifie blanc) représente la capsule fibreuse du testicule.
Le testicule est divisé par l'albuginée (sorte de membrane) en environ 300 compartiments que l'on appelle des lobules.
Chacun d'entre eux renferme de 15 à 40 tubes séminifères (tubules à l'origine de la fabrication des spermatozoïdes). Ces tubules convergent vers le tube séminifère droit qui va transporter les spermatozoïdes jusqu'au rete testis qui est un réseau des canaux situé à l'arrière de chaque testicule et à partir desquels les spermatozoïdes vont quitter les testicules par les canalicules efférents puis vont pénétrer dans l'épididyme (structures qui embrasse la surface du testicule).

La vascularisation des testicules se fait par l'intermédiaire des artères testiculaires provenant de l'aorte abdominale. Ce sont les veines testiculaires qui drainent les testicules. Elles sont issues d'un réseau l'on appelle le plexus pampiniforme (terme issu de pampre qui signifie branche de vigne).

Le scrotum est l'enveloppe cutanée superficielle qui recouvre les bourses et leur contenu c'est-à-dire les testicules et les épididymes.

Aucun commentaire pour "Testicule"

Commentez l'article "Testicule"