Se débarrasser définitivement des poils disgracieux où qu'ils soient (visage, jambes, aisselles, maillot, ...), voilà qui est très tentant.
Laser ou lumière pulsée : quelle méthode choisir ? Vers qui se tourner ? Quels sont les points forts et les points faibles de chaque technique ?
À l'heure où la bataille fait rage entre esthéticiennes et médecins, nous vous proposons de faire le point.

Épilation définitive : ce qu'il faut savoir

C'est un acte qui peut être lourd de conséquences selon le corps médical.
Un acte simple et parfaitement maîtrisé selon les esthéticiennes.

De quoi s'agit-il ? De l'épilation définitive à la lumière pulsée. En effet, si l'épilation au laser reste réservée aux dermatologues et aux médecins esthétiques, la lumière pulsée est proposée par de nombreux instituts de beauté.

Épilation définitive au laser / épilation définitive à la lumière pulsée : quels sont les points communs ?

  • Le principe : il s'agit dans les deux cas de détruire le follicule pileux en le brûlant pour empêcher la repousse du poil.
  • L'efficacité : malgré son nom, l'épilation n'est pas vraiment définitive; elle durera quelques années, mais les poils finiront pas repousser. Il serait donc plus exact de parler d'épilation de longue durée.
  • La durée du traitement : plusieurs séances espacées de plusieurs semaines sont nécessaires, le traitement total pouvant prendre jusqu'à 2 ans
  • Le coût : ces 2 méthodes sont onéreuses, le prix de la séance est élevé 
  • La douleur : ces 2 méthodes d'épilation sont douloureuses
  • Les effets secondaires : ils sont dus à la brûlure provoquée par le laser ou la lumière pulsée
    • érythème (rougeur de la peau)
    • oedèmes (gonflements)
    • ampoules
    • modification de la couleur de la peau

Épilation définitive au laser / épilation définitive à la lumière pulsée : quelles sont les différences ?

  • La technique : le laser n'émet qu'une seule longueur d'onde alors que la lumière pulsée émet un spectre lumineux large. Concrètement, le laser détruit le bulbe du poil, alors que la lumière pulsée l'abîme ce qui ralentit la repousse.
  • Le coût : l'épilation à la lumière pulsée est moins chère que l'épilation au laser, mais reste onéreuse surtout comparée aux méthodes classiques d'épilation (cire, pince à épiler, ...).
  • La douleur : elle est beaucoup moins importante avec l'épilation à la lumière pulsée
  • L'efficacité : l'épilation au laser est plus efficace que celle à la lumière pulsée

Épilation définitive au laser / épilation définitive à la lumière pulsée : quelles précautions prendre ?

  • Demander l'avis d'un médecin dermatologue qui s'assurera que votre peau peut supporter le traitement
  • Ne pas s'exposer au soleil pendant les semaines qui précédent l'épilation au laser, pendant 2 jours avant une épilation à la lumière pulsée
  • Ne pas pratiquer ces types d'épilation sur une peau bronzée : risque de taches blanches dues à la destruction des mélanocytes.
  • Vérifier que l'appareil répond aux normes européennes de sécurité
  • Pas d'épilation définitive pendant la grossesse.
  • Inutile de pratiquer ces épilations sur des poils clairs, blancs ou très fins : ils résistent au traitement.
     

Épilation définitive au laser / épilation définitive à la lumière pulsée : quels sont les risques ?

  • Le risque majeur est celui de brûlure : des témoignages rapportent des cas de brûlures au second degré.
  • Ces techniques peuvent laisser des marques blanches, une peau à l'aspect zébré.

Que dit la loi ?
La pratique de l'épilation par les esthéticiennes est régie par un décret de 1962 et n'autorise que l'épilation à la cire ou à la pince à épiler.
Toute technique plus intrusive (le laser et la lampe à lumière pulsée traversent le derme pour atteindre le bulbe pileux) est réservée au corps médical. 
Cependant, selon les esthéticiennes, le décret de 1962 n'est plus d'actualité et ne s'accorde pas à l'évolution technologique. Elles assurent que leur formation les rend aptes à pratiquer ce type d'épilation.
Beaucoup soupçonnent les médecins de vouloir profiter de la manne financière que représente l'épilation définitive et de vouloir en faire une chasse gardée.
Les médecins quant à eux considérent pour la plupart que les esthéticiennes n'ont pas les compétences requises pour pratiquer ce type d'intervention qui affecte la peau en profondeur. Certains vont jusqu'à parler d'exercice illégal de la médecine.

Alors, laser ou lumière pulsée ? Dermatologue ou esthéticienne ?
Libre à chacune et chacun de se faire son opinion : l'essentiel à nos yeux est que vous ayez les éléments pour faire votre choix en connaissance de cause. 
 

Pour en savoir plus sur les poils, lisez notre article et regardez notre schéma explicatif

Crédit photo : Laser epilation - © Coka - Fotolia.com

Suivant Bronzer : une addiction comparable à l’héroïne !

Aucun commentaire pour "Épilation définitive : ce qu'il faut savoir"

Commentez l'article "Épilation définitive : ce qu'il faut savoir"