Ostéopathies chimiques

Définition 

Maladie du tissu osseux due à une intoxication par une substance chimique.

Classification 

De nombreuses substances sont susceptibles de causer des lésions osseuses.

  • Le cadmium entraîne parfois un syndrome de Milkman.
  • Le béryllium a pour effet de stimuler les ostéoclaste c'est-à-dire les cellules ayant la capacité de fabriquer du tissu osseux. Ceci aboutit à la formation de tumeur de type ostéosarcome apparaissant lors de l'intoxication chronique (durant de longues périodes) par cette substance chimique.
  • Le fluor aboutit à la fluorose. Cette affection se caractérise par une altération de l'émail des dents associée à une hypoplasie dentaire c'est-à-dire à une insuffisance de développement du tissu dentaire ainsi qu'une densification de l'os (durcissement du tissu osseux) malgré ceci, celui-ci est anormalement fragile. L'accumulation de fluor entraîne également des calcifications au niveau des ligaments. Une calcification se caractérise par des dépôts de sel de calcium.
  • Le plomb a tendance à s'accumuler essentiellement au niveau de la partie inférieure du fémur ce qui est visible radiologiquement et qui se traduit par la présence de lignes opaques.
  • Le bismuth entraîne des lésions spécifiquement chez les enfants qui ont été allaités par une maman ayant reçu du bismuth durant la grossesse. Les affections liées à une intoxication par le bismuth sont semblables à celles causées par le plomb.

Aucun commentaire pour "Ostéopathies chimiques"

Commentez l'article "Ostéopathies chimiques"