Môle hydatiforme

Latin : masse, la mola du moulin.

Définition 

Une môle hydatiforme, correspond au nom qui désignait, par le passé, les corps expulsés par l'utérus. 

Généralités 

Il pouvait s'agir :

Actuellement le terme de môle, désigne une dégénérescence prenant la forme d'un kyste, survenant rarement, et intéressant les villosités choriales de l'œuf.

La môle se présente sous la forme d'un amas de petites vésicules qui sont réunies par des filaments très fins.

Épidémiologie 

Les môles représenteraient environ 1/1000 grossesses, et 1/41 fausses couches en Europe.

Classification 

On distingue plusieurs formes de môles hydatiformes selon leur évolution :

  • La môle hydatiforme classique est liée à une dégénérescence des deux couches de cellules internes et externes du trophoblaste. L'analyse montre que les villosités choriales ne contiennent pas de vaisseaux, et qu'il n'existe pas d'embryon, ni de sac amniotique.
  • La môle invasive (qui constitue environ 3 % des cas), se caractérise par une dégénérescence d'un ensemble de cellules, qui pénètrent le muscle de l'utérus, tendant à l'envahir. Ce type de molle évolue vers le choriocarcinome, qui est une variété cancéreuse de la môle hydatiforme.

Forum : discussions concernant "Môle hydatiforme"

  • mole hydatiforme et enceinte ... j'ai perdu des jumeaux à cause d'une maladie appelée mole hydatiforme. j'ai un suivi jusqu'en février et mon taux HCG est à 0 et les ...
  • Môle hydatiforme complète ... retombé "enceinte" pour finalement développer une môle hydatiforme complète. J'ai subi un curetage à la fin novembre et depuis j'ai ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Môle hydatiforme"

Commentez l'article "Môle hydatiforme"