Macro-albuminurie

Grec : ouron, urine.

Définition 

La macro-albminurie est la quantité élevée (pathologique) d'albumine dans les urines (qui habituellement n'en contiennent pas).

Généralités 

La présence d'albumine dans les urines n'est pas mise en évidence par les moyens cliniques classiques (c'est-à-dire les bandelettes réactives), et nécessite pour cela, une méthode ultrasensible (immunochimique). 

La micro-albuminurie est la traduction d'une atteinte rénale (néphropathie) qui débute, comme c'est le cas souvent chez le diabétique.

Historique 

La micro-albuminurie est le mot utilisé par Viberti en 1982 pour désigner une augmentation très faible par rapport à la normale, mais néanmoins pathologique (anormale) de la quantité d'albumine éliminée dans les urines (excrétion urinaire de l'albumine).

 

Classification 

On distingue différents types d'albuminurie :

  • L'albuminurie cicatricielle de Bard, ou albuminurie résiduale de J. Teissier.
  • L'albuminurie isolée correspondant à une séquelle d'une inflammation rénale ancienne.
  • L'albuminurie clinostatique (en anglais : hypostatic albuminuria) est une albuminurie observée quelquefois chez les femmes enceintes en position allongée. Elle semble être la conséquence du poids de l'utérus contenant le foetus (utérus gravide) qui, dans cette position, appuie sur le pédicule (artère, veine et nerf) des deux reins, et les comprime.
  • L'albuminurie intermittente cyclique, ou maladie de V. Pavy.
  • L'albuminurie orthostatique de Teissier, appelée également de posture de Stirling (en anglais orthostatic albuminuria), correspondant à un type d'albuminurie survenant par épisodes et dans laquelle l'albumine apparaît uniquement dans la station debout. Cette variété d'albuminurie s'observe quelquefois chez les personnes jeunes, ne présentant pourtant pas une lésion rénale. Cette pathologie disparaît avec l'âge. L'albuminurie orthostatique apparaît au début ou à la fin de certaines pathologies, se caractérisant par une inflammation rénale (néphrite).

Aucun commentaire pour "Macro-albuminurie"

Commentez l'article "Macro-albuminurie"