Cellules souches embryonnaires préservant l'embryon

On appelle cellules souches des cellules de l’embryon qui ne se sont pas encore « spécialisées » et peuvent donc remplir de nombreuses fonctions dans l’organisme.

Des expériences sur les souris ont prouvé que leur utilisation permettrait de soigner, voire de guérir de nombreuses maladies, notamment les maladies dégénératives.
Mais le recours aux cellules souches humaines pose le problème majeur de la destruction de l’embryon afin de pouvoir les recueillir. En effet, ces cellules-souches proviennent d’embryons de 5 à 7 jours, et seuls les embryons « en trop » issus d’une fécondation in vitro (ceux qui ne seront pas réimplantés dans l’utérus maternel) ont pu faire l’objet de recherches.
Des équipes ont donc cherché un moyen d’avoir accès à ces cellules-souches sans détruire l’embryon : ils y sont parvenus en prélevant une seule cellule embryonnaire (ce qui ne met pas en péril la vie de l'embryon) et en la plaçant en culture immédiatement. Dans la majeure partie des cas, cette cellule-souche va se diviser au moins une fois, et parfois suffisamment pour parvenir à proliférer.
Bien qu’encore au stade expérimental, cette innovation ouvre la porte à des nombreux espoirs dans le traitement de nombreuses maladies, et dans les greffes autologues (avec un tissu provenant du malade lui-même).

Vos remarques sur cette innovation dans notre forum :
http://www.vulgaris-medical.com/forum/viewtopic.php?id=6316

Aucun commentaire pour "Cellules souches embryonnaires préservant l'embryon"

Commentez l'article "Cellules souches embryonnaires préservant l'embryon"

Exprimez vous !