Et si notre système immunitaire, en luttant contre les bactéries buccales, étaient à l'origine des caries ?

 

C'est l'étonnante conclusion à laquelle sont parvenus des chercheurs canadiens après une étude approfondie du mécanisme de survenue des caries dentaires.

En effet, quand notre système immunitaire détecte dans notre bouche la présence de certaines bactéries, et notamment Streptococcus mutans, il déclenche l'offensive et envoie son armée de globules blancs (neutrophiles) à l'assaut.

Les globules blancs pénètrent dans la dent infectée par la gencive et attaquent les bactéries à l'aide d'enzymes.
Les bactéries se défendent en produisant des acides, ce qui fragilise la dent.
Les acides émis par les bactéries se mêlent aux enzymes produits par les globules blancs, et ce mélange attaque et détruit la dentine en seulement quelques heures.

On peut donc conclure de cette étude que dans le cas des caries dentaires, la réaction immunitaire aggrave le problème au lieu de le solutionner !

 

 

Source : Gitalis R et al. Human neutrophilis degrade methacrylate resin composites and totth dentin, Acta biomater - 2019

 

Suivant Pollution : impact des PCB sur le système cardiovasculaire

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Caries : l'immunité en cause ?"

Commentez l'article "Caries : l'immunité en cause ?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.