Antihistaminique

Définition 

Un antihistaminique est un médicament s'opposant aux effets de l'histamine.

Classification 

On distingue :

  • Les antihistaminiques H 1. Ils bloquent les récepteurs de type H 1 de l'histamine, autrement dit, les récepteurs qui se trouvent sur les cellules des vaisseaux, de l'intestin et des bronches. Certains produits comme l'aliméazine, l'hydroxyzine, la prométhazine, possèdent une action anticholinergique qui inhibe le système nerveux végétatif (système nerveux autonome). Cette variété d'antihistaminique, est indiquée en cas d'allergie (conjonctivite allergique, rhume des foins, allergies cutanées, allergie à un produit etc.. D'autres antihistaminiques, sont prescrits en cas de vomissements, ou de maladie de Parkinson. Les effets indésirables des antihistaminiques H1 sont (liste non exhaustive) :
    • Une constipation.
    • Une sécheresse de la bouche.
    • Une élévation de la tension à l'intérieur du globe oculaire.
    • Une rétention d'urine (adénome de la prostate).
    • Un risque de sédation (conducteurs de véhicules).
  • Les antihistaminiques H 2 possèdent des récepteurs de type H 2 de l'histamine, autrement dit ceux que l'on trouve sur les cellules de la muqueuse (couche de cellules recouvrant l'intérieur des organes creux de contact avec l'air) de l'estomac. Les molécules faisant partie du groupe des antihistaminiques H 2 sont la ranitidine, la cimétidine, la nizatidine. Il s' agit de médicaments prescrits, en cas d'ulcère de l'estomac et du duodénum, mais également en cas d'oesophagite peptique correspondant à l'inflammation de l'œsophage due au reflux (remontée) du contenu gastrique, à l'intérieur de celui-ci. Les antihistaminiques sont administrés, soit par voie orale, soit sous forme injectable (en cas d'aggravation des symptômes). Les effets indésirables de ce type de molécules sont :

Aucun commentaire pour "Antihistaminique"

Commentez l'article "Antihistaminique"