Quel est le lien entre troubles érectiles et maladies cardiaques ?

La dysfonction érectile est le trouble sexuel le plus fréquent chez les hommes. En effet, plus de 30% d’hommes en souffrent entre l’âge de 40 et 70 ans. C’est un trouble qui peut survenir à la suite d’une dépression, d’un diabète, d’un taux de testostérone bas ou encore d’un traumatisme.

Cependant, des troubles de l’érection sans raison apparente peuvent constituer un premier signe de maladie cardiaque.

Dans cet article, on vous explique le lien entre dysfonction érectile et maladies cardiovasculaires, afin de mieux comprendre les risques et savoir s’il est temps de consulter chez le médecin.

Quel est le lien entre la dysfonction érectile et les troubles cardiaques?

L’érection survient après une chaîne de réactions complexes impliquant les sens, le cerveau, les hormones et les nerfs. Ceci explique les troubles d’érection secondaires à la dépression, à la baisse de la libido, aux dérèglements hormonaux, aux traumatismes ou au diabète.

Or, l’érection est aussi une réaction physiologique obtenue directement grâce à l’augmentation du flux sanguin dirigé vers les organes génitaux mâles. On comprend donc facilement que tout problème pouvant affecter ce flux de sang aura comme résultat une érection insuffisante, voire absente.

Plusieurs facteurs peuvent intervenir dans l’interruption de ce flux sanguin, et ces facteurs sont souvent indicateurs de l’existence ou de la survenue prochaine de troubles cardiaques.

On parle par exemple de dysfonction endothéliale. L’endothélium est la couche interne de la paroi des vaisseaux directement en contact avec le sang. Une dysfonction endothéliale correspond à une anomalie de dilatation des vaisseaux sanguins. Ces vaisseaux se contractent au lieu de se dilater, ce qui résulte en un flux insuffisant vers le cœur et faible vers le pénis. Les vaisseaux péniens étant plus étroits, on verra d’abord apparaître la dysfonction érectile, qui peut être suivie par une symptomatologie cardiaque en absence de traitement de cause.

La dysfonction érectile est également un facteur favorisant dans le développement de l’athérosclérose, première cause de troubles de l’érection chez l’homme adulte.

Qu’est-ce que l’athérosclérose?

L’athérosclérose est une affection vasculaire correspondant à un dépôt de graisses et de cholestérol sur les parois vasculaires. Ces dépôts sont appelés plaque d’athérosclérose, ou athérome. En gagnant en épaisseur, ces plaques d’athérosclérose viennent à instruire partiellement ou complètement la lumière vasculaire, empêchant donc le passage du sang ou le ralentissant. Quand l’athérosclérose concerne une artère nourrissant le cœur, elle se manifeste par une crise cardiaque ou une angine de poitrine.

Or, l’athérosclérose ne se limite pas aux vaisseaux cardiaques. Le dépôt d’athéromes peut concerner toutes les artères du corps, avec une variété de symptômes selon le territoire affecté. On peut ainsi avoir un AVC ischémique, une claudication intermittente et, enfin, une dysfonction érectile.

Vu la taille des artères péniennes par rapport au calibre de la vascularisation des organes nobles, la dysfonction érectile est souvent le premier signe d’athérosclérose. Elle évoluera ensuite vers le cœur, puis le cerveau et enfin les membres inférieurs.

Même quand elles sont asymptomatiques, ces plaques d’athérosclérose constituent un danger réel. Elles peuvent se détacher de la paroi vasculaire et migrer sous forme de caillots sanguins pouvant atteindre le cœur, les poumons et le cerveau et causer respectivement un infarctus du myocarde, une embolie pulmonaire ou un AVC.

Ainsi, des troubles de l’érection inexpliqués et sans cause apparente peuvent constituer des signes d’avertissement que vous souffrez d’athérosclérose ou de dysfonction endothéliale.

Pour voir le bon côté des choses, après le début des symptômes érectiles, vous avez en moyenne 3 à 5 ans avant l’apparition de troubles cardiaques. Cet avertissement vous donne largement le temps de prendre les dispositions nécessaires avec l’aide de votre médecin, afin de retrouver votre vie sexuelle normale tout en prévenant la survenue de troubles cardiaques.

Quels sont les facteurs de risque?

En plus de partager une même physiologie, les troubles cardiaques et de l’érection partagent aussi plusieurs facteurs favorisant leur survenue, à savoir :

  • Le diabète. Les hommes diabétiques sont plus susceptibles de développer des troubles cardiaques et trois fois plus exposés à la dysfonction érectile.
  • Le tabagisme et l’alcoolisme chronique. Ils augmentent la tension artérielle et exposent aux maladies cardiovasculaires. L’ivresse peut empêcher la survenue des érections.
  • L’hypertension artérielle. C’est une affection chronique qui endommage vos artères et accélère l’apparition des maladies vasculaires. Elle favorise également le détachement des plaques d’athérosclérose.
  • Un taux de testostérone bas. Il paraît que les hommes ayant des niveaux de testostérone inférieurs à la normale souffriraient plus souvent de troubles cardiaques et érectiles.
  • L’obésité. Elle expose à la majorité des facteurs de risque et amplifie leur effet.
  • L’âge. Avec l’âge, vos érections prennent plus de temps à être complètes et risquent de ne plus être aussi fermes. Or, ceci est une conséquence physiologique au vieillissement et peut survenir en l’absence de causes organiques ou fonctionnelles. Cependant, plus vous êtes jeune, plus vos troubles d’érection sont une bonne indication de problèmes cardiaques.