Séquestration séquestre séquestrectomie

Définition 

Un des exemples de séquestre les plus connus dans le milieu médical est celui de la complication de l'ostéochondrite.

 

Généralités 

Au cours de l'ostéochondrite, un des fragments de cartilage se nécrose, et tombe dans l'articulation, le plus souvent la cavité articulaire du genou

D'autres articulations de l'organisme sont également, mais moins souvent, concernées.

Classification 

 On distingue deux types de séquestration pulmonaire :

  • Intralobaire de Huber et Muller. Elles sont incluses dans le tissu pulmonaire de soutien proprement dit c'est-à-dire le parenchyme pulmonaire. Habituellement le tissu pulmonaire est recouvert et protéger par une membrane pleurale : la plèvre pulmonaire. Au cours de cette pathologie ce type de séquestration pulmonaire ne possède pas de revêtement pleural propre.
  • Extralobaire mis en évidence par Rokitansky et Rektorzick en 1871. Ce type de séquestration pulmonaire est complètement isolé du poumon.

Aucun commentaire pour "Séquestration séquestre séquestrectomie"

Commentez l'article "Séquestration séquestre séquestrectomie"