Nerfs crâniens (examen des)

Définition 

Les nerfs crâniens sont les nerfs rattachés à l’encéphale. Le mot encéphale est issu de en, dedans et de képhalê qui signifie tête. Il s’agit de la partie du système nerveux contenu dans la boîte crânienne et comprenant le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral (segment supérieur de la moelle épinière). Cet organe assure le contrôle de l’ensemble de l’organisme. Il y a douze paires de nerfs crâniens (un de chaque côté). Ils sont numérotés de I à XII.

Anatomie 

Les 12 nerfs crâniens et leur examen neurologique sont  :

• I : nerf olfactif (de l’odorat). Le nerf olfactif permet d'examiner l'odorat en faisant sentir, par exemple, au patient différents flacons contenant des huiles essentielles.

• II : nerf optique (de la vue). Pour examiner la deuxième paire crânienne il est nécessaire de procéder à l'examen du champ visuel, de l'acuité visuelle et de la vision colorée ainsi que du fond d'oeil.

• III, IV, VI : nerfs moteurs des yeux (contrôlant les mouvements des yeux). Il s'agit des nerfs oculomoteurs gouvernant le mouvement désuet des paupières. L'examen neurologique permet de déceler les réactions de la pupille à la lumière et à l'accommodation ainsi que le nystagmus.

• V : nerf trijumeau (permettant le contrôle des mouvements de la mâchoire : mastication et sensibilité du visage). Nerf trijumeau gouverne la sensibilité au toucher de la face, le réflexe cornéen et l'ouverture et la fermeture de la bouche par l'intermédiaire des muscles masséters.

• VII : nerf facial (permettant le contrôle des mouvements des muscles du visage et la sécrétion de la salive et des larmes, la sensibilité de l’oreille et celle d’une partie de la langue). Examen neurologique du nerf facial passe par l'examen de l'expression, de la mobilité et de la symétrie de la face. L'examen des sensations gustatives sur les deux tiers antérieurs de la langue permet d'explorer  la septième paire crânienne.

• VIII : nerf auditif (ouïe et équilibre). Nerfs acoustiques aient exploré par un examen de l'audition, les épreuves de Rinne, de Weber et de Schwabach.

• IX : nerf glossopharyngien (contrôle des mouvements du pharynx, de sa sensibilité, d’une autre partie de la langue, de la sécrétion de salive). Ce nerf est exploré grâce aux sensations gustatives dans le tir postérieur de la langue et au réflexe pharyngien.

• X : nerf pneumogastrique appelé également nerf vague (contrôle les mouvements du voile du palais, du cœur et des vaisseaux, du larynx, des poumons, du tube digestif). Sa mère est explorée grâce à la déglutition, à la motilité du voile du palais (signe du rideau), à la position des cordes vocales (par laryngoscopie) et au ton de la voix.

• XI : nerf spinal (contrôle des mouvements des muscles du cou et de l’épaule). Rotation de la tête qui se fait entre autres par l'intervention du muscle sterno-cléido-mastoïdien et le fait de soulever les épaules contre une résistance par intermédiaire du muscle trapèze permet d'explorer la 11e paire crânienne.

• XII : nerf grand hypoglosse (contrôle les mouvements de la langue en général). Le fait de tirer la langue et de mettre en évidence une éventuelle atrophie de celle-ci d'un seul côté par exemple (hypotrophie, atrophie unilatérale) permet d'explorer la 12e paire crânienne.

Les fibres nerveuses (filets nerveux) constituant les nerfs rachidiens proprement dits prennent naissance dans de petits îlots de substance grise disséminés dans la substance blanche de l’encéphale.

Aucun commentaire pour "Nerfs crâniens (examen des)"

Commentez l'article "Nerfs crâniens (examen des)"