Laser

1

Définition 

Le mot laser vient de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation, ce qui signifie "amplification de lumière par émission stimulée de rayonnement".

 

 

Généralités 

Cet appareil est capable de produire un faisceau étroit composé de photons, qui sont des particules de lumière (radiations lumineuses ayant toutes la même longueur d'onde). Celles-ci sont obtenues grâce à la stimulation d’atomes d’argon ou d’autres éléments comme l’ytrium, permettant d’obtenir des énergies très différentes.

Les lasers ont l'avantage d'agir à distance, sans détériorer les tissus sains proches de la lésion que l’on désire détruire.

On distingue plusieurs types de laser : des lasers dits à basse énergie facilitant la cicatrisation et des lasers à haute énergie servant surtout à couper ou à suturer.

 

Le laser argon consiste à provoquer une petite brûlure très localisée en employant le principe de la photocoagulation. Sous l’effet de rayonnements lumineux intenses, les protéines de la peau des zones soumises aux rayonnements laser coagulent (en quelque sorte à la manière du blanc d’œuf réchauffé). Le laser argon émet une lumière rouge qui va être absorbée par les capillaires et de façon générale par les vaisseaux de la peau.
Cette méthode est particulièrement utilisée en dermatologie contre les angiomes plans, la couperose (rosacée), les angiomes stellaires et les télangiectasies.
Il est également employé avec succès en ophtalmologie dans la prévention du décollement de la rétine, de la dégénérescence maculaire et du glaucome.
Néanmoins, l’utilisation du laser Argon présente un inconvénient : sa faible puissance qui en restreint l’utilisation.

 

Le laser à gaz carbonique, appelé également laser CO2, peut découper proprement certains tissus et même les volatiliser grâce au dégagement de chaleur qu’il produit pendant son utilisation. Il agit donc en quelque sorte comme un bistouri comportant une lame permettant de séparer certains tissus.
Ses qualités sont l’absence de saignements pendant son utilisation et la rapidité du traitement.

 

Le laser Yag est surtout utilisé en ophtalmologie, après l’opération de la cataracte, pour lutter contre les opacifications secondaires. Il émet des impulsions très brèves (en dessous du milliardième de seconde).
​Par rapport aux 2 autres lasers décrits ci-dessus, celui-ci produit peu de chaleur. Son mécanisme est basé sur une action mécanique (comme un bistouri).
Il est également utilisé pour l’ablation de tumeurs dans certaines spécialités médicales comme la pneumologie ou la gastroentérologie.
Ce laser possède une propriété intéressante : il peut être introduit à l'intérieur d'une fibre optique, permettant ainsi d’intervenir par exemple à l'intérieur des sinus et du nez.

 

Le laser Excimer est utilisé essentiellement dans les pathologies ophtalmiques et plus particulièrement dans le traitement de la myopie, mais également dans certaines opacités superficielles de la cornée.

 

 

 

 

Aucun commentaire pour "Laser"

Commentez l'article "Laser"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.