Kaliurie

Définition 

La kaliurie est la concentration de potassium dans les urines, mesurée pendant 24 heures.

Anatomie 

Les glandes surrénales sont des glandes endocrines, situées au pôle supérieur de chacun des deux reins.

Il existe donc dans l’organisme deux glandes surrénales. Elles sont de couleur jaune chamois, et pèsent environ 5 grammes. La dissection anatomique d’une glande surrénale montre qu’elle est formée de deux parties :

  • La corticosurrénale (zone corticale : externe).
  • La médullosurrénale (région médullaire : interne).

La zone corticale (cortex) présente trois couches, de l’extérieur vers l’intérieur : 

  • Glomérulée.
  • Fasciculée.
  • Réticulée.

L’essentiel des nombreuses sécrétions hormonales provient de la zone fasciculée. On les répartit en trois groupes :

  • Les minéralo-corticoïdes (aldostérone, hormone réglant les variations du sodium et du potassium au niveau rénal, et par la même occasion la tension artérielle).
  • Les glucocorticoïdes (dérivés naturels de cortisone : cortisol, dont l’action anti-inflammatoire est importante).
  • Les stéroïdes sexuels (androgènes chez l’homme, œstrogènes chez la femme).

La région médullaire est moins étendue que le cortex. Elle sécrète la noradrénaline et son dérivé, l’adrénaline, qui interviennent dans les états d’urgence (stress), et maintiennent l’homéostasie (faculté qu’ont les êtres vivants de maintenir, ou de rétablir, certaines constantes physiologiques - concentration du sang et de la lymphe, pression artérielle, - quelles que soient les variations du milieu extérieur). Ces deux hormones, leurs précurseurs et leurs dérivés constituent le groupe des catécholamines.

Aucun commentaire pour "Kaliurie"

Commentez l'article "Kaliurie"