Contagion : définition et durée

Latin : cum : avec et tangere : toucher
1

Définition 

La contamination est le terme médical utilisé pour désigner l'envahissement d'un organisme vivant ou d'une chose par des micro-organismes pathogènes.

La contagion est la propagation d'une maladie (quelle que soit sa gravité) à une ou plusieurs autres personnes.

 

 

Généralités 

La contagion est consécutive à l'excrétion et à la dissémination des germes responsables de la maladie. Les germes en cause sont alors toujours étrangers à la flore naturelle (germes présents normalement chez l'individu).
Le terme de contagion mentale s'applique à la propagation des symptômes d'ordre psychiatrique, quand ceux-ci apparaissent chez le malade par la suggestion entre autres.

La contagion se fait  :

  • soit directement (contagion directe) quand il existe un contact entre les deux sujets. Ce type de contagion se fait essentiellement par voie aérienne (par l'intermédiaire des postillons par exemple lors de la toux, de l'éternuement : c'est le cas entre autres de la rougeole, de la grippe, de la varicelle). La contagion directe peut également s'effectuer par le sang ou le sperme (sida entre autres). Enfin, le contact cutané favorise la transmission de la scarlatine, de l'herpès génital, de la pédiculose (poux), de la gale.
     
  • soit indirectement (contagion indirecte) quand celle-ci a lieu par un intermédiaire jouant le rôle du transporteur de germe responsable de la maladie (contage). Ce contage peut être un vêtement, une boisson, un aliment, des eaux usées, des matières d'élimination infectées (urines, excréments), la literie, un instrument (brosse à dents), ...
    Exemples de maladies transmises par contagion indirecte : le choléra, l'amibiase, les hépatites A et B, la poliomyélite.

Le terme de contagion ne s'applique pas au cas où le germe est transmis par un animal : dans ce cas on parle d'anthropozoonose ou de zoonose.

Quand la transmission du germe a eu lieu par transfusion sanguine, il ne s'agit pas non plus de contagion.

 

Exemples de contagion dans certaines maladies infectieuses courantes :

  • La coqueluche
    durée moyenne d'incubation : environ 8 jours
    période de contagion : 6 jours allant d'avant les quintes de toux à 5 semaines après l'apparition des symptômes
    durée habituelle de la maladie : environ un mois
    éviction du malade : 30 jours à compter du début la maladie.
     
  • La diphtérie 
    durée moyenne d'incubation : 2 à 7 jours
    période de contagion : de 6 jours avant les quintes de toux à 5 semaines après l'apparition des symptômes
    durée habituelle de la maladie : environ un mois
    éviction du malade : 30 jours après la guérison, ou après 2 prélèvements négatifs à 8 jours d'intervalle.
     
  • La fièvre typhoïde 
    durée moyenne d'incubation : 9 à 21 jours
    période de contagion : de 2 jours avant l'apparition des symptômes, jusqu'à ce que les prélèvements de bactéries soient négatifs
    durée habituelle de la maladie : 1 mois
    éviction du malade : jusqu'à la guérison.
     
  • La grippe 
    durée moyenne d'incubation : 1 à 3 jours
    durée habituelle de la maladie varie : 7 à 10 jours
    éviction du malade : jusqu'à la guérison.
     
  • L'impétigo 
    durée moyenne d'incubation : quelques jours
    période de contagion : toute la période pendant laquelle le patient présente des lésions cutanées (jusqu'à la guérison)
    durée habituelle de la maladie : 4 à 5 jours quand le malade est sous traitement. L'éviction du malade doit se faire jusqu'à la guérison.
     
  • La méningite à méningocoque 
    durée d'incubation : 4 à 5 jours
    période de contagion : quelques jours, raccourcie par la prise d'antibiotiques
    durée habituelle de la maladie : environ 12 jours,
    éviction du malade : jusqu'à la guérison.
     
  • Les oreillons 
    durée d'incubation : 8 à 21 jours
    période de contagion : de 3 jours (avant l'apparition du gonflement des parotides) jusqu'à la disparition des symptômes
    durée habituelle de la maladie : 7 à 10 jours
    éviction du malade : jusqu'à la guérison.
     
  • La poliomyélite 
    durée moyenne d'incubation : de 7 à 14 jours
    période de contagion : jusqu'à la disparition du virus dans les selles avec un risque maximal à la première semaine
    durée habituelle de la maladie : 1 semaine pour la phase aiguë
    éviction du malade : jusqu'à la disparition du virus dans les selles.
     
  • La rougeole 
    durée d'incubation : 10 à 14 jours
    période de contagion : de 6 jours avant l'éruption (apparition des boutons) jusqu'à 5 jours après la disparition de la fièvre
    durée habituelle de la maladie : 10 à 15 jours
    éviction du malade : jusqu'à la guérison.
     
  • La rubéole 
    durée moyenne d'incubation : 8 à 15 jours
    période de contagion : de 5 jours avant à 5 jours après l'éruption
    durée habituelle de la maladie : 1 à 3 jours.
    éviction du malade : jusqu'à la guérison.
     
  • La scarlatine 
    durée moyenne d'incubation : 3 à 5 jours
    période de contagion : pendant toute la durée de la fièvre et de l'éruption
    durée habituelle de la maladie: 3 à 5 jours si le malade a reçu un traitement
    éviction du malade : jusqu'à ce que le prélèvement de gorge soit négatif.
     
  • La tuberculose pulmonaire
    durée moyenne d'incubation : plusieurs années
    période de contagion : tant que le malade est porteur du bacille de Koch, en général les trois premières semaines pendant lesquelles le patient reçoit un traitement
    durée habituelle de la maladie : 6 à 12 mois
    éviction du malade : jusqu'à obtention de la preuve qu'il n'existe plus de bacille de Koch dans les expectorations.
     
  • La varicelle
    durée moyenne d'incubation : 14 jours
    période de contagion : 1 à 7 jours après l'éruption
    durée habituelle de la maladie : 8 à 10 jours
    éviction du malade : jusqu'à la guérison

 

Aucun commentaire pour "Contagion : définition et durée"

Commentez l'article "Contagion : définition et durée"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.