Aromathérapie

Grec : aroma : parfum, et thérapéia : traitement

Définition 

L'aromathérapie est une branche de la phytothérapie, c'est-à-dire de l'utilisation des plantes médicinales comme traitement : c'est l’utilisation d'huiles essentielles végétales ou d'essences aromatiques à des fins thérapeutiques.

 

Aromathérapie

Généralités 

Le terme a été utilisé pour la première fois par le chimiste René Maurice Gattefossé en 1935.
La phytothérapie est un remède datant de l’Antiquité : les égyptiens incluaient déjà dans leurs potions curatives des plantes comme la menthe ou encore le laurier. Ce n’est que plus tard, au XIème siècle, qu’apparaîtra l’idée d’extraire les principes actifs des plantes par distillation.
L'aromathérapie consiste à recueillir les principes actifs des plantes (huiles essentielles ou essences aromatiques) par un processus complexe de distillation à la vapeur d'eau pour en récupérer la forme liquide et concentrée que l'on appelle « huile essentielle ».
Ceci la différencie de la phytothérapie qui fait usage de l'ensemble des éléments d'une plante.

Le terme d'aromathérapie recouvre des pratiques médicales très variées utilisant les huiles essentielles, par exemple sous forme d'onction (dissolution dans une huile), de crème ou de lotion (émulsion huile dans l'eau) pour l'usage externe : cette thérapeutique peut être administrée par ingestion, massage du corps, inhalation.

Les huiles essentielles peuvent être employées de quatre manières différentes, en fonction de leur nature, de leur dosage et de l'effet recherché.

- la diffusion atmosphérique : utiliser uniquement un diffuseur adapté qui permet une micro-diffusion, ou un diffuseur dont la température de diffusion est située entre 35 et 60 °C maximum

- l'inhalation : verser quelques gouttes dans de l'eau chaude et respirer les vapeurs, ou quelques gouttes sur un mouchoir sec que l'on respirera profondément

- la voie transcutanée (massages ou bains) :  peu d'huiles peuvent être appliquées pures sur la peau. Certaines huiles essentielles étant particulièrement agressives, car très riches en phénols, il est indispensable de les diluer dans une huile végétale. Pour le bain, les huiles essentielles n'étant pas hydrosolubles, elles doivent être utilisées avec un dispersant spécifique : lait, œuf, alcool, etc ...

- la voie orale : si ce mode d'utilisation peut être le plus efficace, il doit être utilisé avec prudence  car nombre d'huiles essentielles sont toxiques. L'utilisation d'huiles essentielles par ingestion doit impérativement se faire sous contrôle médical par un médecin aromathérapeute. En effet, certaines huilles essentielles sont tellement concentrées en matières actives que quelques gouttes suffisent à produire un effet létal. Par ailleurs, l'usage d'huile essentielle par ingestion est déconseillé chez l'enfant, la femme enceinte et les personnes âgées.

 

L'usage des huiles essentielles est totalement interdit durant les trois premiers mois de la grossesse. Cependant, il reste possible d'utiliser certaines huiles essentielles en diffusion atrmosphérique, à très faible dose, après avis médical et en n'utilisant aucune huile essentielles ayant des propriétés abortives ou déconseillées aux femmes enceintes.

ATTENTION : l'usage des huiles essentielles est interdit pour les jeunes enfants en raison du risque de convulsions.

 

 

 

Crédit photo : Essential oil - Hitdelight - Fotolia.com

 

 

Aucun commentaire pour "Aromathérapie"

Commentez l'article "Aromathérapie"