Antalgique

Grec : an, privatif et algos "douleur"

Définition 

Les antalgiques correspondent à une variété de médicaments (appelés également analgésiques), qui permettent d’atténuer, voire de supprimer la douleur. 

 

Généralités 

L’administration des antalgiques peut se faire par différentes voies :

  • Orale.
  • Injections intramusculaires ou intraveineuses.
  • Rectale (lavement ou suppositoires).
  • Locale (application de crèmes).

Elle peut dans certains cas être gérée par le malade lui-même, grâce à l’utilisation d’une pompe contenant de la morphine (et des dérivés de morphine), que le patient actionne selon ses besoins.

Classification 

On distingue :

  • Les antalgiques périphériques agissent à l’endroit de la douleur :
    • L’aspirine.
    • Le paracétamol, ces médicaments  sont prescrits généralement en première intention, on parle d’antalgiques de palier 1.
  • Lors d’une douleur, l’organisme réagit en fabriquant des prostaglandines qui ont pour rôle de stimuler les messages nerveux des douleurs interprétées comme tel par le cerveau.
    • L’aspirine (appelée également acide acétylsalicylique) empêche la production de ces prostaglandines.
    • Le paracétamol (efficace également contre la fièvre ou hyperthermie) quant à lui, agit directement en bloquant le stimulus (ou influx nerveux) douloureux au niveau du cerveau.
  • Les antalgiques centraux (opiacés proches de la morphine), agissent sur le système nerveux central : moelle épinière et cerveau. Ils appartiennent au palier 2 (association d’un antalgique de palier 1 avec de la codéine) et au palier 3 (antalgiques puissants). Les antalgiques centraux agissent de la même manière que les endorphines, qui sont des protéines naturelles dont le but est de bloquer le flux douloureux au niveau du cerveau, ou de la moelle épinière. On distingue :
    • Les morphiniques mineurs : la codéine, le dextropropoxyphène
    • Les morphiniques majeurs : morphine, buprénorphine, pentazocine, péthidine

Les prescriptions d’antalgiques se font généralement par ordre croissant (du niveau 1 au niveau 3), sauf cas exceptionnel :

  • Premièrement, paracétamol ou aspirine.
  • Deuxièmement, morphiniques mineurs.
  • Troisièmement, morphiniques majeurs.

Forum : discussions concernant "Antalgique"

  • Gale et temps d'incubation ... le "grand ménage"! Ma question va surtout sur la période d'incubation, car il ne sait pas quand il a pu être contaminé et du coup moi ...
  • contagion - incubation du syndrome méningée ... lui demander pour combien de temps et quelle est la durée d'incubation ? Merci de vos réponses. ...
  • ... dans 10 jours, par contre j'ai oublié de lui demander l'incubation se fait après conbien de temps et si c forcément avec ce ... (début janvier) répondez moi, pour me donner le délai d'incubation du moment de la contamination au moment ou je me suis rendu compte ...
  • ... car cela diminu les glaires cervicaux? la période d'incubation est de 3 semaine à 1 an parait-il pour le condylome, alors si mon ... négatif,cela ne pourrait vouloir rien dire si la période d'incubation n'est pas terminée, il pourrait etre positif seulement quelque mois ...
  • ... les coups c'était un chlamydiae, qui lui a une durée d'incubation plutôt longue. Bref je vais voir mon medecin, je lui explique en ... bon.... Quels autres germes peuvent etre en cause avec une incubation de plus d'un mois (si l'on suppose que c'est une IST) ? Merci ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Antalgique"

Commentez l'article "Antalgique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.