Vessie

Latin : vesica : vessie et du grec kustis.

Définition 

La vessie est un sac musculaire lisse, qui possède la capacité de se rétracter. Cet organe permet de recueillir les urines après leur émission par les reins, puis de les déverser à l'extérieur par la suite.

                                                                     

Généralités 

Le terme enkystement, provient du mot kyste, qui est une structure anormale en forme de sac contenant une matière fluide, un gaz, ou une matière semi-solide, produite par l'organisme.

L' enkystement a pour but d'isoler la substance ainsi entourée, des tissus de voisinage.

Anatomie 

La vessie occupe une position rétropéritonéale, c'est-à-dire en arrière du péritoine, au niveau du plancher pelvien (plancher du bassin) immédiatement derrière la symphyse pubienne (rencontre des deux moitiés du bassin en avant).

Avec l'urètre, la vessie fait partie du bas appareil urinaire, et occupe une place dans le petit bassin.

Chez l'homme :

  • La vessie se situe devant le rectum.
  • La prostate est placée entre la verge et la vessie, autour du col de celle-ci, au point de jonction avec l'urètre qui est le conduit transportant l'urine de l'intérieur de la vessie, vers l'extérieur.

Chez la femme :

  • La vessie se trouve devant le vagin, et l'utérus.
  • A l'intérieur, la vessie communique avec les reins, par l'intermédiaire de deux orifices qui donnent accès aux uretères. L'abouchement entre chaque uretère et la vessie, est qualifié d'urétéro-vésical. Cet abouchement est muni d'un dispositif, qui empêche le reflux de l'urine de l'intérieur de la vessie vers les reins, il s'agit d'une sorte de valve.

Le col vésical est la partie la plus inférieure de la vessie qui va s'ouvrir dans l'urètre. Ce col est muni d'un sphincter (muscle circulaire) permettant l'ouverture et la fermeture au moment de l'émission des urines (miction). C'est ce col qui repose sur la prostate. Le troisième orifice permet le passage de l'urine à travers l'urètre. Un espace délimité par ces trois orifices, appelé trigone joue un rôle important. En effet, sur le plan clinique des infections tendent à récidiver, à persister au niveau de ce trigone.

La paroi de la vessie (qui mesure environ ½ cm d'épaisseur), est constituée de trois couches de cellules qui sont de la profondeur vers l'extérieur de la vessie :

  • Une muqueuse qui tapisse l'intérieur de la vessie, qui est constituée d'un épithélium transitionnel et qui se trouve au contact des urines.
  • Une couche musculaire appelée également détrusor.
  • Un adventice de tissu conjonctif (constitué lui-même d'une grande variété de protéines, entrant dans la composition d'un tissu de soutien, comme le collagène entre autres). A la face supérieure, cette couche est remplacée par le péritoine pariétal. Une couche musculaire appelée également musculeuse de la vessie, est constituée par trois épaisseurs de fibres lisses qui sont enchevêtrées entre elles. La couche la plus externe et la couche interne, sont constituées de fibres longitudinales, la couche moyenne de fibres circulaires.

Les dimensions de la vessie sont 12 cm de long, et une capacité maximale : 1/2 litre. Cette capacité est susceptible de doubler en cas de besoin.

Aucun commentaire pour "Vessie"

Commentez l'article "Vessie"