Groupe érythrocytaire

Définition 

Propriétés que présente le sang d'un individu qui permettent de classer ce sang selon la variété d'agglutinogène (antigène situé sur les globules rouges) et d'agglutinine (anticorps se trouvant dans la partie liquide du sang) que cet individu possède. Ces propriétés permettent en même temps d'assurer la compatibilité de la transfusion sanguine entre donneur et receveur. Ce sont les travaux de Karl Landsteiner en 1900 qui ont permis cette classification. Ces systèmes sont déterminés génétiquement.

Généralités 

Les membranes des cellules portent sur leur face extérieure des substances chimiques constituées de sucre et de protéine (glycoprotéine) présentant une spécificité très élevée, les antigènes. Ces antigènes appelés agglutinogènes, permettent à chacun de nous de posséder une personnalité immunitaire unique et de provoquer l'agglutination des globules rouges dans certaines conditions. L'agglutination correspond à la réaction antigène-anticorps dans laquelle les anticorps complets normaux provoquent l'agglutination des globules rouges que dans certaines conditions seulement. Autrement dit, lorsque les globules rouges qui sont porteurs d'un antigène donné sont mis en contact d'un anticorps capable de les reconnaître, ils sont alors agglutinés de manière visible, c'est ce que l'on appelle la technique du groupage.

Aucun commentaire pour "Groupe érythrocytaire"

Commentez l'article "Groupe érythrocytaire"