Emphysème pulmonaire chronique

Définition 

L'emphysème pulmonaire chronique, est une affection des poumons se caractérisant par une destruction des alvéoles, et des structures périalvéolaires (autour de l'alvéole) pulmonaires (tissu interstitiel).

Cette modification de la structure des poumons, entraîne une distension de l'alvéole elle-même, et la destruction de sa paroi ainsi que des tissus voisins. Plus précisément, cette destruction qui peut être, soit aiguë (de survenue relativement rapidement), soit chronique (s'étendre sur une période) se situe en aval des bronchioles terminales. En plus de la perte de structure de l'alvéole elle-même, l'emphysème peut également être consécutif à une destruction de ces bronchioles terminales.

Classification 

On distingue :

  • L'emphysème pulmonaire de type A caractérisé par un patient présentant des difficultés à respirer (dyspnée), mais qui ne tousse pas, et n'expectore pas (rejet de glaires). Quand on analyse le sang de ces patients, leur taux d'oxygène est normal ou presque. Ce qui signifie que les patients de type A, appelés également patients "maigres roses" ne présentent pas de cyanose (coloration bleue des lèvres des ongles en particulier). Leur gazométrie (quantité de gaz carbonique et d'oxygène) dans le sang est presque normale. Ce type d'emphysème pulmonaire, correspond à l'emphysème avec déficit en alpha 1 antitrypsine.
  • L'emphysème pulonaire de type B correspond aux malades avec une bronchite chronique, se caractérisant par une toux et des expectorations. Ces malades que l'on nomme "gros bleu " contrairement aux précédents, sont cyanosés. Leurs analyses de sang montrent une polyglobulie (augmentation du nombre de globules rouges). L'évolution de cette variété d'emphysèmes pulmonaires, se fait vers l'insuffisance cardiaque droite (insuffisance de fonctionnement des cavités droites du cœur).

Aucun commentaire pour "Emphysème pulmonaire chronique"

Commentez l'article "Emphysème pulmonaire chronique"