Bassin (squelette du)

Latin : pelvis : bassin.

Définition 

Le bassin est la ceinture osseuse ayant la forme d'un puits (ou si on préfère d'un entonnoir) située à l'extrémité inférieure du tronc et sur laquelle s'appuie la colonne vertébrale. Le bassin repose sur les deux membres inférieurs avec lesquels il s'articule par l'intermédiaire des articulations coxo-fémorales au niveau des hanches.

Généralités 

Le bassin hygiénique est un vase plat émaillé ou en plastique qui est placé sous le siège des patients qui sont alités et qui ne peuvent donc pas se lever.
Le bassin hygiénique est également utilisé pour la toilette intime des femmes après l'accouchement ou après une intervention gynécologique.

Classification 

On distingue plusieurs variétés de bassin (liste non exhaustive) :

  • Bassin rachitique
  • Bassin annelé
  • Bassin canaliculé
  • Bassin de Chobrak
  • Bassin obtecta
  • Bassin étagé

Anatomie 

Le bassin est divisé en grand bassin et petit bassin (lui-même limité par deux détroits : supérieur et inférieur). Il présente (à cause de ses différentes fonctions) un diamètre vertical plus important chez l'homme et un diamètre horizontal plus important chez la femme. Pour cette raison, on distingue les bassins androïdes qui correspondent aux bassins féminins ayant les caractères masculins, et les bassins anthropoïdes qui sont des bassins ressemblant à ceux des grands anthropoïdes, longs, étroits, de forme ovale et possédant un diamètre d'avant en arrière plus grand que le diamètre transversal. Le bassin est constitué des deux os iliaques qui s'articulent en arrière avec le sacrum qui est pris en étau entre ces deux os (le sacrum se prolonge lui-même vers le bas par le coccyx).

La réunion des deux ailes iliaques et du sacrum se fait par l'intermédiaire d'une symphyse (type d'articulation très peu mobile) soutenue par un grand nombre de ligaments. Les deux os iliaques, qui constituent en quelque sorte les parois latérales du bassin, sont incurvés de l'arrière vers avant où ils se réunissent en donnant la symphyse pubienne, qui est une articulation synarthrose (peu mobile également). Le bassin contient le rectum, la vessie et les organes génitaux internes.

Le sacrum est un os constitué par la soudure des cinq vertèbres sacrées réunissant le rachis au bassin. Le sacrum s'articule avec les os iliaques (ailes iliaques) en faisant intervenir les articulations sacroiliaque gauche et droite, de chaque côté, latéralement. L'auricule est une facette articulaire située sur la face supérieure du sacrum qui participe également à cette articulation. La dernière vertèbre lombaire (cinquième vertèbre lombaire) s'appuie sur le sacrum et s'articule avec lui, il s'agit de l'articulation lombo-sacrée.

L'articulation inférieure du sacrum s'articule avec le coccyx par l'intermédiaire de l'articulation sacrococcygienne.

Le sacrum est un os percé de trous : les trous sacrés permettant le passage des nerfs sacrés (plexus nerveux sacré).

La fracture du sacrum survient rarement et le plus souvent sans déplacement osseux. Elle peut néanmoins aboutir à des lésions du plexus sacré (ensemble des racines nerveuses issues de la queue de cheval provenant de la moelle épinière).

La lombalisation est une anomalie de nature congénitale concernant la première vertèbre sacrée. Celle-ci est séparée des quatre autres vertèbres sacrées alors que normalement elle est soudée à celles -ci. Dans ce cas le sacrum comporte une vertèbre supplémentaire.

Une anomalie de positionnement ou de forme du sacrum est susceptible d'être source de perturbations du déroulement de l'accouchement, essentiellement quand l'enfant se présente par le siège (postérieur du bébé). Dans certains cas une césarienne est indiquée quand le sacrum n'a pas une conformation anatomique habituelle (en forme d'hameçon ou plat).

Les tumeurs sacrococcygiennes sont de nature congénitale et surviennent uniquement chez l'adulte (elles portent alors le nom de chordome). Quand elle concerne le nouveau-né et le nourrisson, elle porte le nom de tératome. Il s'agit de tumeurs bénignes ou malignes comprenant du tissu épidermoïde osseux ou de nature nerveuse voir muqueuse.

Chez le foetus chaque os iliaque est constitué à partir de trois os qui fusionnent entre eux :

  • L'ilion qui correspond à une large surface osseuse plate qui est surmontée d'une berge de forme convexe c'est-à-dire la crête iliaque.
  • L'ischion qui a pour fonction de supporter la quasi-totalité du poids du corps en position assise.
  • Le pubis qui est une pièce osseuse formant la partie antérieure de l’os iliaque et qui est le plus petit des os du bassin.

Ces trois os vont se souder à l'intérieur de la cavité cotyloïde. La cavité cotyloïde est une demie sphère de forme arrondie à l'intérieur de laquelle vient s'articuler la tête du fémur, l'ensemble donnant la hanche.

Aucun commentaire pour "Bassin (squelette du)"

Commentez l'article "Bassin (squelette du)"