Mémoire déclarative et mémoire non déclarative

Fonction cérébrale particulièrement complexe, la mémoire repose sur un système de stockage. Il existe plusieurs modes de stockage dont chacun a une capacité et une durée propre.

En réalité, la mémoire est au centre d'une polémique pour les neuropsychologues qui sont les spécialistes qui s'intéressent à cette fonction mentale. En effet, pour les uns il faut distinguer la mémoire de travail de la mémoire épisodique elle-même différente de la mémoire à long terme.

 

En ce qui nous concerne nous considérons que l'homme présente au moins deux types qualitativement différents de stockage des informations : la mémoire déclarative et la mémoire non déclarative.

La mémoire déclarative concerne le stockage et la récupération de données qu'un individu peut faire émerger consciemment puis exprimer cette mémoire par le langage d'où le terme de déclarative.

La mémoire non déclarative, appelée quelquefois mémoire procédurale, n'est pas accessible à la conscience contrairement à la mémoire déclarative, du moins dans les détails. Il s'agit de souvenirs concernant des associations et des savoir-faire comme par exemple faire de la bicyclette.

Les neuropsychologues utilisent également, comme synonyme de mémoire déclarative, le terme de mémoire explicite. Il en est de même pour la mémoire non déclarative, qu'il dénomme également parfois mémoire implicite.

Suivant Amnésie rétrograde et antérograde

Aucun commentaire pour "Mémoire déclarative et mémoire non déclarative"

Commentez l'article "Mémoire déclarative et mémoire non déclarative"