Bouche a bouche

Le bouche-à-bouche peut être pratiqué en association à un massage cardiaque externe
On associe un massage cardiaque externe au bouche-à-bouche lorsque le pouls de la victime n’est plus perçu.

Attention, cette pratique n'est actuellement plus obligatoire. En effet, lorsque la personne est en arrêt cardio-respiratoire alors le plus important reste le massage cardiaque externe car le bouche-à-bouche est une technique difficile à réaliser et bien souvent, très peu d'air arrive dans les poumons.

Que faire ? 

Comment procéder ?

Avant de pratiquer le bouche-à-bouche :

  • mettre la victime (et le sauveteur) en sécurité : sortir un noyé de l’eau, couper le courant en cas d’électrisation, sortir d’une pièce enfumée ou dangereuse, …
  • alerter ou faire alerter les secours

Le bouche-à-bouche

  1. s’agenouiller à côté de la victime, au niveau de sa tête
  2. mettre une main sous sa nuque et l’autre sur son front
  3. dégager sa gorge en basculant doucement sa tête en arrière
  4. pincer ses narines avec le pouce et l’index de la main qui est posée sur son front
  5. déplacer la main qui était sous sa nuque vers son menton, et entrouvrir légèrement sa bouche
  6. prendre une inspiration, plaquer la bouche contre celle de la victime, et souffler jusqu’à ce que l’air pénètre dans sa poitrine
  7. relever la tête et prendre une nouvelle inspiration
  8. recommencer 12 à 15 fois par minute chez un adulte
  9. continuer jusqu’à la reprise de la respiration spontanée, ou jusqu’à l’arrivée des secours médicalisés

Chez le nourrisson ou le jeune enfant :

  • Inutile de pincer ses narines car la bouche d’un adulte englobe à la fois sa bouche et son nez
  • Ne pas souffler très fort, mais plus souvent (40 fois par minute pour un nouveau-né, 20 à 40 fois par minute pour un jeune enfant)
  • Appuyer de temps en temps sur son estomac qui gonfle car il reçoit également de l’air, et gêne la manoeuvre.

TRES IMPORTANT

  • Plus l’intervention est rapide, plus grandes sont les chances de sauver la victime.
  • Il faut agir même si la situation semble désespérée : un bébé en état de mort apparente peut être sauvé après 1 minute de bouche-à-bouche !
  • Si les victimes sont nombreuses, se préoccuper en priorité de celle qui est silencieuse : c’est souvent parce qu’elle ne respire plus.

3 commentaires pour "Bouche a bouche"

Portrait de MBKARI
J'aime 0

c est bien mais il ne manque que des vedeos pour bien expliquer

Portrait de thierry.moreno.7374
J'aime 0

Pour pouvoir immédiatement et spontanément porter vitalement secours - et bien évidemment aussitôt après l'appel en urgence du SAMU au numéro 15 et en attendant l'arrivée de celui-ci : lui expliquer par ailleurs la situation et ne rien faire sans son accord, bien sûr - à quelqu'un avec qui on est : bébé, enfant, adulte - et qui semble présenter un malaise cardiorespiratoire, un étouffement pour une cause ou une autre, etc., faire dès à présent les choses suivantes :
1) Télécharger " LAppli qui sauve " de la Croix-Rouge française : cette Application pour mobile donne des indications vitales concernant les gestes à avoir, les soins à donner, etc. à quelqu'un qui semble présenter un infarctus, malaise cardio-respiratoire, détresse cardio-respiratoire quelle qu'en soit la cause, etc. et avec qui on se trouve : ces gestes sont à pratiquer immédiatement après avoir appelé en urgence le 15 ( SAMU) et en attendant l'arrivée de celui-ci.On trouve cette Application en saisissant sur Google " L'Appli qui sauve de la Croix-Rouge française ".
2) Saisir aussi sur Google " My SOS+Mes Anges Gardiens+Croix-Rouge française " : on trouve des liens vers des Sites donnant des informations précieuses et vitales quant à la conduite à tenir, qu'on soit en présence de quelqu'un qui semble être victime d'un infarctus ou malaise cardiorespiratoire en général, ou qu'on en soit soi-même victime, toujours en plus et en complément de l'appel immédiat du 15 : mais, encore une fois, ne rien faire sans l'accord du SAMU ( numéro 15 ).

3) Saisir encore sur Google " Il n'est jamais trop tôt pour commencer+Croix-Rouge française " : là encore, des informations vitales complémentaires de l'appel du 15 - c'est la première chose à faire et en urgence - sont données quant aux malaises cardiorespiratoires en général ; des indications sur le parcours à entreprendre pour devenir Secouriste sont communiquées, etc.

4) Pour information, en France en cas d'Urgence médicale - infarctus, étouffement, AVC, et tout autre type de malaise physique, même d'apparence bénin, il faut immédiatement appeler le SAMU au numéro 15 ; il existe également le numéro d'Urgence Européen : le 112 ( appel bien sûr gratuit ) : pour avoir des informations précises au sujet de celui-ci, faire une recherche Google : lire et retenir entre autres l'article que lui consacre Wikipedia.Mais quoi qu'il en soit et quel que soit le pays dans lequel on se trouve, en cas d'urgence médicale - malaise cardiorespiratoire, AVC et autres - , il est impératif de s'en tenir scrupuleusement aux Instructions Officielles données par le pays en question.
Informations à partager, relayer, faire connaître, etc., car elles sont absolument vitales pour savoir ce qu'il faut faire en attendant l'arrivée des Secours Médicaux.

Portrait de bangoura
J'aime 0

merci à vous

Commentez l'article "Bouche a bouche"

Exprimez vous !