Tumeurs bénignes des glandes salivaires

Définition 

Les tumeurs des glandes salivaires sont bénignes dont 75 % des cas.

Épidémiologie 

L'adénome pléomorphe concerne essentiellement les femmes dont l'âge dépasse 40 ans.

L'adénolymphome ou tumeur de Warthin concerne plus souvent l'homme que la femme.

Classification 

L'adénome pléiomorphe est une tumeur bénigne quand il se situe dans la parotide. Ce type de tumeur est susceptible d'entraîner une compression du nerf facial.

L'adénolymphome (appelé également tumeur de Warthin) est également une tumeur bénigne des glandes salivaires situées dans la parotide. Cette tumeur se retrouve dans la région de l'angle mandibulaire (maxillaire ou mâchoire inférieure).

Anatomie 

Il existe plusieurs types de glandes salivaires :

1) Les glandes parotides sont situées derrière la branche montante du maxillaire inférieur (devant l’oreille). Ce sont les glandes salivaires les plus volumineuses. L’excrétion de la salive se fait par l’intermédiaire du canal de Sténon qui s’ouvre à la face interne de la joue au niveau de la première molaire de la mâchoire supérieure.

2) Les glandes sous-maxillaires sont situées dans le plancher de la bouche et permettent l’émission de salive par le canal de Wharton qui aboutit sous la langue au niveau des incisives inférieures.

3) La glande sublinguale est une glande située dans le plancher de la bouche et qui comporte 2 canaux excréteurs : les canaux de Rivilus et de Walther.

Aucun commentaire pour "Tumeurs bénignes des glandes salivaires"

Commentez l'article "Tumeurs bénignes des glandes salivaires"