Rhizarthrose

Grec : rhiza : racine et arthron : articulation.

Définition 

La rhizarthrose, ou arthrose de la base du pouce, est une pathologie très fréquente, souvent bien tolérée, qui touche 20% des femmes. Elle correspond à l’usure chronique du cartilage qui recouvre le trapèze, et le premier métacarpien à la base du pouce.

Cette variété d'arthrose qui atteint quelquefois un orteil, est la seconde localisation la plus fréquente de l'arthrose.

Généralités 

L'arthrose des mains est relativement fréquente à partir de 50 ans, et chez la femme. Généralement elle apparaît de manière spontanée, mais parfois, elle est le résultat de microtraumatismes à répétition (petits coups que reçoit la main). C'est le cas par exemple des sténos-dactylo, ou des pianistes

On constate parfois, l'apparition de tuméfactions relativement fermes, c'est-à-dire de petites grosseurs de formes arrondies, qui ressemblent à des noyaux de cerises, et qui sont douloureuses. Celles-ci apparaissent niveau des articulations entre les phalanges, il s'agit des nodosités d'HeberdenQuand ces nodosités se situent entre la deuxième et la première phalange, on parle de nodosités de Bouchard.

Épidémiologie 

Souvent bilatérale (concernant les deux mains) l'arthrose trapézo-métacarpienne, c'est-à-dire la rhizarthrose du pouce s'observe essentiellement chez la femme après 50 ans. Il semble s'agir d'une affection familiale.

Aucun commentaire pour "Rhizarthrose"

Commentez l'article "Rhizarthrose"