Pneumonie interstitielle d'Hérard, Cornil et Hanot

Grec : pleumôn : poumon
1

Définition 

La pneumonie interstitielle d'Hérard, Cornil et Hanot se caractérise par une modification tissulaire des poumons à type de fibrose (durcissement), associée à un épaississement très important des cloisons situées entre les alvéoles.

 

Généralités 

La pneumonie est une affection des poumons due à un virus ou à une bactérie, et dont il existe plusieurs formes.
Une prolifération de tissu conjonctif (tissu de soutien de l’organisme comprenant du collagène, des fibres élastiques) peut également survenir.

Cette prolifération est à l’origine d’un étouffement des capillaires (petits vaisseaux sanguins) et de la diminution du volume des alvéoles pulmonaires. 

La pneumonie interstitielle d'Hérard, Cornil et Hanot s’observe dans certains cas :

  • tuberculose pulmonaire
     
  • collagénose (maladie auto-immune au cours de laquelle le patient fabrique des anticorps contre ses propres tissus)
  • atteinte cardiaque se caractérisant par une diminution du calibre des valves cardiaques gauches (mitrale), associée à une hypertension artérielle pulmonaire (augmentation de la tension à l’intérieur des vaisseaux des poumons).

 

Aucun commentaire pour "Pneumonie interstitielle d'Hérard, Cornil et Hanot"

Commentez l'article "Pneumonie interstitielle d'Hérard, Cornil et Hanot"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.