Pinocytose

Grec : pinô : je bois et kutos : cellule

Définition 

La pinocytose correspond à la capture et l'absorption de gouttelettes de liquide par les macrophages (variété de globules blancs).

Elle fait partie d'un phénomène plus général qui est la phagocytose

Classification 

On décrit classiquement trois formes d'endocytose :

La phagocytose (qui signifie action de manger) au cours de laquelle des portions de membrane cytoplasmique, mais également du cytoplasme, entourent progressivement un objet destiné à être absorbé par la cellule. Il se forme ainsi une vésicule que l'on appelle le phagosome, autrement dit corps à manger. Le plus souvent le phagosome, va fusionner avec un lysosome contenant des enzymes digestives, qui vont permettre d'hydrolyser (détruire), le contenu de la vésicule. L'intervention d'une variété de globules blancs, les macrophages, est habituelle dans l'organisme humain. Ils permettent ainsi l'élimination de bactéries, et d'autres substances étrangères, ainsi que celle des cellules mortes. Les phagocytoses ne sont pas immobiles, ils se déplacent grâce à des mouvements amiboïdes (ils rampent), en utilisant des prolongements du cytoplasme qui forment des pseudopodes.

L'endocytose par récepteurs interposés. Elle est très sélective. Dans ce cas les récepteurs employés par la cellule sont des protéines de la membrane cytoplasmique, qui vont se lier uniquement avec certaines substances. Secondairement, les récepteurs et les substances, qui sont ainsi liés entre eux, vont pénétrer vers l'intérieur de la cellule en utilisant de petites vésicules, que l'on appelle des vésicules tapissées. La clathrine, est une couche de protéines qui forment la surface du cytoplasme de la vésicule. L'endocytose est utilisée tout particulièrement par les reins, pour favoriser l'absorption de diverses substances, comme :

Aucun commentaire pour "Pinocytose"

Commentez l'article "Pinocytose"