Parasite

Définition 

Organisme vivant aux dépens de celui qui l'héberge, grâce à quoi le parasite peut se développer.

Généralités 

Ce développement se fait en se nourrissant des tissus, des aliments, mais également du sang de son hôte.

Épidémiologie 

La majorité des parasites se rencontrent essentiellement dans les pays tropicaux, à cause non seulment des conditions climatiques mais également de l'hygiène déficiente des populations.

Classification 

Un parasite peut être constitué d'une ou de plusieurs cellules : cette caractéristique permet de les classer.

Les parasites unicellulaires appelés également protozoaires possèdent une extension du cytoplasme (liquide principal de la cellule dans lequel baignent le noyau et les éléments constituant cette cellule) capable de constituer ce que l'on appelle des pseudopodes (ressemblant à des pieds) pour se déplacer. Le protozoaire unicellulaire le plus connu est l'amibe. Le trypanosome, qui possède des filaments mobiles appelés flagelles, est également constitué d'une seule cellule. C'est un protozoaire flagellé fusiforme, parasite du sang, agent de diverses maladies animales ou humaines. La maladie du sommeil est due à un trypanosome véhiculé par la mouche tsé-tsé.

Les parasite unicellulaires sont capables de se multiplier par scissiparité (division en deux parties) mais également par reproduction sexuée (reproduction habituelle de nature sexuelle). Ils vivent soit en dehors des cellules (dans le sang) : c'est le cas du trypanosome, soit dans les cellules, et plus particulièrement dans le cytoplasme : c'est le cas du toxoplasme. La toxoplasmose est une maladie parasitaire, due à un protozoaire (Toxoplasma gondii), dont les signes sont variables, et qui peut être responsable de malformations fœtales quand la maladie est contractée pendant la grossesse.

Les parasites pluricellulaires sont également appelés métazoaires. Ils sont généralement de taille plus importante : c'est le cas par exemple du ténia (ver solitaire) qui est composé de plusieurs anneaux. Parfois, ce type de métaozoaire possède un corps non segmenté comme les douves ou les bilharzies (donnant la bilharziose). Les parasites pluricellulaires peuvent avoir une forme cylindrique (ascaris, oxyures), ils vivent dans l'intestin mais également dans le sang, les bronches, les reins, le foie, le cerveau, etc...

L'homme se contamine par les parasites, et plus particulièrement les métazoaires, en mangeant les aliments. Ces parasites ont généralement la forme de kyste (dans une coque). On peut également être contaminé par l'intervention d'un insecte, qui va transmettre le parasite jusque dans le sang, par l'intermédiaire d'une piqûre, ou encore le déposer sur la peau.

La bilharzie est un ver du type plathelminthe trématode (genre Schistosoma) vivant en parasite dans les vaisseaux de divers organes (reins, vessie, foie, rate, etc...) et provoquant des hémorragies.

Aucun commentaire pour "Parasite"

Commentez l'article "Parasite"