Oreille

Définition 

L'oreille est l'organe de l'ouïe, elle constitue le centre de gestion des sons par l'appareil auditif, dont les fonctions s'étendent du processus de captation, au processus du déchiffrage. Mais l'oreille intervient également dans le cadre de l'équilibre.

                                                                           

Anatomie 

L'oreille est un organe composé de trois parties : 

  • L'oreille externe qui comprend :
    • Le pavillon, constitué de cartilage qui lui donne une certaine rigidité. Le pavillon de l'oreille ne présente pas grand intérêt. La perte de celui-ci lors d'un accident, d'un traumatisme, d'une brûlure ne pose qu'un problème esthétique. La qualité de l'audition n'est pas affectée par l'absence du pavillon qui sert uniquement d'entonnoir, véhiculant les sons vers l'oreille moyenne.
    • Le conduit auditif externe, recouvert d'un fin duvet avec environ 4000 glandes sécrétant de la cire. Ce conduit représente une sorte de course d'obstacles, dont le but est de diminuer la possibilité d'accès vers le tympan à la poussière, aux insectes, aux liquides. L'humidité de l'air qui arrive au niveau du tympan est constante, ainsi que la température.
  • L'oreille moyenne qui possède un volume comparable à la quantité de 5 à 6 gouttes d'eau. Elle est constituée de plusieurs cavités communiquant entre elles, on distingue  :
    • La caisse du tympan : ce dernier est une membrane permettant la transmission des vibrations à l'oreille interne par l'intermédiaire de trois osselets : 
      • Le marteau.
      • L'enclume.
      • L'étrier.
    • La trompe d'Eustache.
    • Les cavités mastoïdiennes.
  • L'oreille interne qui est formée du labyrinthe osseux, creusé dans le rocher faisant partie de l'os temporal (située au niveau des tempes), et un labyrinthe membraneux qui contient un liquide l'endolymphe, entouré d'un autre liquide, la périlymphe. Le labyrinthe est constitué de deux parties :
    • Le labyrinthe antérieur, appelé également cochlée ou limaçon, responsable de l'audition grâce à la présence de l'organe de Corti, qui est le récepteur sensoriel de l'ouïe contenant les cellules sensibles aux vibrations. 
    • Le labyrinthe postérieur, également appelé vestibule, où se situent les canaux semi-circulaires à l'origine du contrôle de l'équilibre de l'individu.
  • Le nerf cochléaire issu du labyrinthe antérieur, et le nerf vestibulaire issu du labyrinthe postérieur, se réunissent pour donner le nerf cochléo-vestibulaire, appelé également nerf auditif, qui parcourt le conduit auditif interne.

                                                                      

 

Aucun commentaire pour "Oreille"

Commentez l'article "Oreille"