Liposome

Grec : lipos : graisse et sôma : corps.

Définition 

Particule se présentant sous la forme d'une petite sphère et constituée d'une double couche de lipides (corps gras) plus précisément des glycérophospholipides servant d'enveloppe contenant différentes substances médicamenteuses dans une substance aqueuse (à base d'eau).

Généralités 

La caractéristique majeure du liposome est de posséder la capacité de traverser les membranes des cellules et de fusionner avec celles-ci. De ce fait ils sont utilisés en cosmétologie et en pharmacologie ainsi qu'en nano-médecine (technologie médicale de l'infiniment petit) pour transporter des principes actifs au coeur même des cellules. La cosmétologie est la partie de l’hygiène concernant les soins de beauté et l’utilisation des cosmétiques. Les cosmétiques sont des substances utilisées pour l’hygiène et la beauté de la peau, des cheveux. La pharmacologie est la science qui étudie les médicaments, leur composition, leur mode d’action et leur posologie entre autres.
 
Le liposome peut également se déformer, s'aplatir et de ce fait passer à travers les espaces situés entre les cellules. Étant donné la composition de sa paroi, très proche de celle des membranes cellulaires, le liposome est capable de fusionner avec celles-ci libérant ainsi le produit qui contient dans la cellule.

Une autre propriété du liposome est de protéger le principe actif qu'il contient à l'intérieur de sa membrane lipidique (graisseux) de l'hydrolyse (décomposition d'un corps) ou de l'attaque des enzymes essentiellement des enzymes possédant la capacité de détruire les protéines. De ce fait le liposome a une durée de vie plus importante et une fragilité moins importante.

Un des exemples de l'utilisation des liposomes est le transport de l'amphotéricine B médicament ayant des propriétés antifongiques (pour lutter contre les champignons).

Dans un avenir plus ou moins proche certains laboratoires pharmaceutiques envisagent d'utiliser les liposomes pour leurs propriétés vaccinales et pour transporter des anticorps, des gènes, de l'oxygène, des enzymes, des antigènes provenant de virus etc..

Une des utilisations les plus prometteuses des liposomes sera le transport de l'adriamycine. De cette manière on pourra obtenir une diminution significative de la toxicité cardiaque par rapport à la forme classique administrée en solution. L'adriamycine est un médicament possédant des propriétés antimitotiques (inhibant la division des cellules). Ce médicament s'exerce en s'interposant entre les 2 brins de l'ADN. Il bloque de cette façon la transcription en ARN (actinomycine D, adriamycine, anthracyclines).

Une variété particulière de liposome est immunoliposome. Celui-ci porte à sa surface une sorte de tête chercheuse constituée entre autres d'un anticorps spécifique qui est dirigé contre l'antigène de surface des cellules composant une tumeur. De ce fait le liposome ne viendra se fixer que sur les cellules qui possèdent cet antigène, d'où une spécificité d'action plus grande du produit.

Aucun commentaire pour "Liposome"

Commentez l'article "Liposome"