Couveuse artificielle

Définition 

Appareil destiné à permettre le développement normal des enfants nés avant terme (prématurés) ou des nouveau-nés fragiles.

Le milieu constitué artificiellement est proche de l’utérus maternel.

Il protège l’enfant en le mettant dans des conditions susceptibles de permettre un apport hydrique (eau), alimentaire et respiratoire normal et une chaleur constante.

La couveuse diminue le risque de contact avec les agents infectieux extérieurs (bactéries, virus, champignons, etc.). 

La couveuse est tout particulièrement indiquée chez les prématurés et les nouveau-nés présentant un faible poids à la naissance.

Généralités 

Cet appareil est constitué d’une enceinte close et vitrée dans laquelle l’atmosphère, chauffée à une température adéquate, contient de l’oxygène en quantité plus élevée que celle de l’air ambiant.

Il comporte d’autre part une légère ventilation.

Les manipulations du bébé sont possibles (alimentation par le biberon quand c’est possible, caresses, hygiène, etc.) grâce à la présence d’orifices munis de boîtes à gants, et permettant de faire pénétrer les mains à l’intérieur de l’habitacle.

Les couveuses sont constituées d’une matière transparente qui permet la surveillance du bébé, qui est complètement dévêtu.

Il est nécessaire de respecter le rythme nycthéméral (durée de vingt-quatre heures, qui correspond au cycle biologique et à l’alternance du jour et de la nuit) de l’enfant.

Pour cela, le personnel soignant recouvre régulièrement la couveuse, diminuant ainsi l’agression lumineuse. Ce geste a pour effet également de respecter le rythme veille-sommeil de l’enfant.

Aucun commentaire pour "Couveuse artificielle"

Commentez l'article "Couveuse artificielle"