Blennorragie chez la femme

Définition 

La blennorragie chez la femme (en anglais gonorrhea) appelée aussi gonorrhée, gonococcie, ou chaude pisse, est une maladie vénérienne sexuellement transmissible causée par une bactérie appelée Neisseria gonorrhoeae, ou gonocoque. C'est une infection des organes génito-urinaires qui se transmet dans le cadre de relations sexuelles par contacts bucco-génitaux, vaginaux, et anaux.

 

Épidémiologie 

La blennorragie chez la femme est une infection transmissible par contact direct des muqueuses génitales. L'hôte habituel est Neisseria gonorrhoeae. Dans certains pays industrialisés comme les USA, environ 5 à 6 % de la population ont été infectés.

Dans d'autres pays comme la Suède, l'épidémie a été moins importante. En effet, dans ces pays, la transmission à l'intérieur même du pays (endémie) a été pratiquement enrayée.

De nombreux facteurs conditionnent l'incidence de cette infection : la race, le sexe, le niveau socio-économique, le statut marital, la vie urbaine ou pas, le degré d'instruction, les comportements sexuels, l'accessibilité aux soins, l'âge. Ainsi, le risque de contracter une infection par gonocoque, est plus importante pour un adolescent ou un adulte jeune démuni, dont le niveau d'éducation est bas et qui vit seul. Cette infection est le plus souvent propagée par des individus porteurs de ces bactéries, mais sans symptômes (asymptomatiques).

Il est possible de dépister les femmes contaminées grâce à des prélèvements que l'on effectue au niveau du col de l'utérus. Il existe certaines conditions (prison, centres de détention juvénile, centres de désintoxication, toxicomanie) où le nombre des infections est plus important, et où les tests de dépistage devraient être effectués. Mais le dépistage en routine à partir des prélèvements cervicaux (du col de l'utérus) coûte cher.

Dans tous les cas, il est très important d'identifier les partenaires sexuels les plus récents, de façon à pouvoir les examiner et les traiter quand ils sont infectés.Des études effectuées à la fin des années 1990 ont montré que la présence du gonocoque facilite l'infection par le VIH. De plus, les prostituées qui sont infectées par le virus de l'immunodéficience humaine, ont une probabilité plus importante de survenue de complications à type de salpingite (inflammation des trompes).

Historique 

La blennorragie a été découverte par Albert Neisser en 1879.

Aucun commentaire pour "Blennorragie chez la femme"

Commentez l'article "Blennorragie chez la femme"