Allantiasis

Définition 

L'allantiasis ou botulisme est une intoxication grave, secondaire à l'ingestion d'une toxine libérée par clostridium botulinum, et qui est contenue généralement dans :

  • Les charcuteries avariées.
  • Les conserves mal préparées.
  • Le poisson.
  • Les fruits.
  • Les condiments.
  • Les laitages.
  • La viande de boeuf.
  • La viande de porc.
  • La volaille.

 

Classification 

L'allantiasis se présente sous trois formes :

  • Le botulisme alimentaire provient de l'ingestion d'aliments contaminés par la toxine.
  • Le botulisme cutané se manifeste sur le plan neurologique de la même façon que le précédent. Néanmoins, il n'existe pas de troubles digestifs. On recherchera des antécédents de chute, de traumatisme, et de lésions, consécutives à la pénétration d'un objet ayant eu lieu généralement deux semaines avant l'apparition des premiers symptômes. Il faudra également penser à rechercher des injections de drogue (abcès de la peau).
  • Le botulisme infantile (et plus particulièrement celui du nourrisson), s'observe avant l'âge de six mois. Néanmoins, il a été rapporté un cas de botulisme infantile à l'âge de douze mois. Celui-ci été provoqué par l'ingestion de spores de clostridium botulinum. Comme dans le botulisme alimentaire, le botulisme infantile, se caractérise par une constipation dans 90 % des cas, suivie par une paralysie musculaire d'origine nerveuse, débutant au niveau des nerfs crâniens (nerfs issus de la partie du système nerveux central comprise dans le crâne). Cette variété de botulisme, atteint par la suite la musculature du système respiratoire, et la musculature périphérique (des bras et des jambes). La gravité est plus ou moins importante, et se traduit soit par un simple ralentissement de l'alimentation, soit par une hypotonie (diminution du tonus) grave, avec troubles respiratoires importants. Il a été rapporté des cas dus à l'ingestion de miel, ou de poussières microscopiques.

Aucun commentaire pour "Allantiasis"

Commentez l'article "Allantiasis"