Adipose

Latin : adeps : graisse.
Grec : ôsis : maladie non inflammatoire.

Définition 

Le terme adipose désigne la multiplication des cellules adipeuses en trop nombre s'accompagnant d'une surcharge de ces cellules, entraînant une hypertrophie (augmentation de volume) du tissu adipeux (graisse). Ce phénomène (état morbide) aboutit à un  lipome quand il est localisé.      
Le terme adiposité, quant à lui, correspond à l'accumulation de graisse localement dans certains tissus de l'organisme essentiellement chez le sexe féminin surtout au niveau des épaules, des hanches et des fesses.

Classification 

L'adiposogénital, appelé également syndrome de Babinski-Frölich, correspond à un ensemble de symptômes (syndromes) se caractérisant par l'association d'une obésité très importante, qui prédomine au niveau du tronc et aux racines des membres. il existe dautre part une insuffisance de sécrétion des hormones génitales accompagnée d'une insuffisance sexuelle que l'on nomme hypogonadisme. Cette affection aboutit à un arrêt des règles ou menstruations (aménorrhée) dans le sexe féminin et à une impuissance chez l'homme. Cette pathologie est le résultat d'une lésion de l'hypothalamus et de l'hypophyse.

L'adiposité pâle de Marañon correspond à une adiposité qui s'observe chez certaines femmes minces présentant d'autre part une fatigue au moment de la ménopause. Ce type d'adiposité se localise à la partie inférieure du corps et est recouvert d'une peau mince dont la palpation montre une infiltration (pénétration de liquide) et une certaine froideur. Ce type d'adiposité semble être le résultat d'une insuffisance de sécrétion de l'hormone hypophysaire et des hormones provenant des glandes surrénales.

L'adiposité pléthorique de Marañon est une variété d'obésité qui survient chez certaines femmes vigoureuses et robustes au cours de la ménopause. Ce type d'adiposité se localise à la partie supérieure du corps. Généralement les femmes présentant cette affection ont une certaine tendance à l'hypertension artérielle (élévation de la tension artérielle) au diabète et à la virilisation (apparition de caractères sexuels secondaires masculins). Les signes de virilisation sont avant tout l'apparition d'une pilosité (poils en grand nombre), d'une tessiture de voix basse, d'une musculature plus importante que chez les autres femmes et dans certains cas d'une absence de règles. Cette affection serait le résultat, comme pour pour l'adiposité àpâle de Marañon, d'une sécrétion exagérée d'hormones provenant de l'hypophyse de la glande surrénale.

Aucun commentaire pour "Adipose"

Commentez l'article "Adipose"