Adénocarcinome gastrique

Définition 

Tumeur maligne du tissu gastrique (estomac) ressemblant à un tissu glandulaire, c'est-à-dire reproduisant approximativement la structure normale des glandes) : l'adénocarcinome est une tumeur maligne qui se développe aux dépens de tissus (ensemble de cellules) glandulaires. L'adénocarcinome ne doit pas être confondu avec l'adénome, qui est une tumeur bénigne touchant une glande.

Généralités 

Un épithélioma est une tumeur maligne, appelée également carcinome, se développant aux dépens des tissus épithéliaux. Les tissus épithéliaux sont des tissus de recouvrement et de protection de la surface de certains organes du corps humain situés à l'extérieur, comme la peau, les muqueuses des orifices naturels, etc… Les tissus épithéliaux constituent également les glandes. Il existe plusieurs sortes de tissus épithéliaux, l'épiderme en est un. Le terme de carcinome est préférable à celui d'épithélioma. Mais l'usage a conservé la dénomination d'épithélioma pour désigner certaines maladies, surtout cutanées, comme l'épithélioma basocellulaire et spinocellulaire.

Épidémiologie 

L'adénocarcinome de l'estomac a entraîné moins de décès au cours des dernières années pour des raisons encore inconnues.L'incidence du cancer de l'estomac est très variable d'un pays à l'autre. C'est ainsi qu'il est plus élevé au Chili, en Chine, au Japon et en Irlande bien que l'incidence sur la mortalité ait également diminué dans ces pays.L'adénocarcinome de l'estomac semble toucher de façon supérieure les classes sociales les moins favorisées sur le plan socio-économique. Aux Etats-Unis, une enquête a montré que les immigrants semblaient conserver la susceptibilité au cancer de l'estomac du pays dont ils sont originaires. Pour leurs descendants, le risque est proche de celui du pays qui les a accueillis. Ceci permet d'avancer qu'il existe dès le départ dans l'environnement d'un individu des facteurs susceptibles de contribuer au déclenchement du cancer de l'estomac.

Classification 

Tous les cancers de l'estomac ne sont pas des adénocarcinomes gastriques. 85 % des cas de cancers gastriques sont causés par des adénocarcinomes et 15 % par des lymphomes non-hodgkiniens ou des léiomyosarcomes. Le lymphome est une tumeur se développant dans les tissus appelés organes lymphoïdes, mais ayant la particularité de pouvoir également apparaître dans d'autres organes. Il existe de nombreuses sortes de lymphomes, mais la majeure partie d'entre eux se développe dans les ganglions lymphatiques (où mûrissent des cellules particulières appelées les lymphocytes, qui permettent d'organiser les défenses immunitaires chez l'homme). Le mécanisme cellulaire retrouvé dans les lymphomes est une prolifération tumorale. Les lymphomes malins non hodgkiniens (anciennement appelés lymphosarcomes) regroupent toutes les autres affections malignes du tissu lymphoïde, que celles-ci soient développées dans le ganglion lymphatique ou en dehors de lui. Il semblerait que les déficits immunitaires congénitaux, les maladies auto-immunes, les traitements immunosuppresseurs, les syndromes d'immunodéficience acquise (sida) puissent aussi faciliter l'apparition d'un lymphome non hodgkinien. Le léiomyosarcome est une tumeur maligne de l'estomac qui possède la caractéristique d'être ulcéreuse et insensible à la radiothérapie (utilisation des rayons comme thérapeutique). Elle est constituée de tissu musculaire lisse (muscles autonomes, différents des muscles squelettiques permettant les mouvements). Son traitement nécessite une résection de l'estomac, qui est efficace dans environ la moitié des cas.Les adénocarcinomes de l'estomac sont divisés en deux catégories :Un type diffus pour lequel il n'existe pas de cohésion entre les cellules et qui se traduit par des cellules qui vont envahir et épaissir la paroi de l'estomac sans donner de masses qui peuvent être individualisées. Cette variété de carcinome survient plutôt chez les jeunes patients, atteignant l'ensemble de l'estomac y compris le cardia. Elle entraîne une perte d'élasticité de la paroi de l'estomac (diminution de la distensibilité : à cause de ce phénomène, on lui a attribué le nom de linite plastique ou aspect en gourde de cuir). Les carcinomes diffus ont un pronostic sombre.Un type intestinal qui se caractérise par des cellules cancéreuses regroupées, formant des structures en cubes ressemblant à des glandes (pseudo-glandulaires). Les lésions de type intestinal s'accompagnent généralement d'ulcères (plaies plus ou moins profondes de la muqueuse) apparaissant dans l'antre (dilatation anormale de l'orifice de la partie inférieure de l'œsophage faisant communiquer l'œsophage avec l'estomac), ainsi que dans la petite courbure de l'estomac. Ces lésions sont généralement précédées d'une dégénérescence cancéreuse dont le processus se fait lentement.

Aucun commentaire pour "Adénocarcinome gastrique"

Commentez l'article "Adénocarcinome gastrique"