Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faut effectivement consulter et pour les poils si on ne rase pas, on peut couper et cela dit les médecins ont l'habitude.

Si en plus le fait qu'il y ait une forte pilosité et vu l'absence de règles, les deux choses peuvent être liées et donc être les symptômes d'un dérèglement hormonal.
Donc la consultation est nécessaire et faire un bilan sanguin hormonal complet : hormones sexuelles, surrénales, thyroïde, mais aussi DHEA, hormones de croissance,...etc.

J'ai recollé, l'autre message puisque c'est lié. J'ai supprimé en sexologie puisque cela n'a rien à voir.

Portrait de Zoe93
J'aime 0

Ce que je comprend à votre message c'est que mon problème ne pourrait pas se régler naturellement. J'aurais vraiment un dérèglement hormonal puisque j'ai déjà eu mes règles quelques fois. Ce qui est louche c'est que j'ai déjà eu quelque chose et non rien je crois bien. C'est ça ? Et puis si je me décide enfin à aller consulter. Est-ce que je peux simplement demander à avoir un test sanguin. Il me demandera evidemment la raison.

Pour l'épilation, quelqu'un m'avait déjà dit que couper du poil ne fait que le faire repousser plus vite et plus dur. Je n'ai pas envie d'avoir de la ''barbe'' entre les jambes non plus.

Que faire ?

Participez au sujet "Règles incompréhensibles ???"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.