Portrait de anonymous
J'aime 0

Peut-être serait-il souhaitable d'attendre que psychologiquement il soit en état de supporter une nouvelle intervention (après la puberté...) . Sa participation serait peut-être préférable pour que les interventions se déroulent mieux et que psychologiquement vous puissiez accepter mieux, tous ensemble ce type d'intervention.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Il est important de ne pas trop retarder ce type d'opération.
La croissance de l'os mandibulaire se faisant de façon plus importante et "facile " lors de l'adolescence/puberté, les résultats sont donc plus probants à cette époque de la vie.
D'autre part vivre avec un décalage mandibulaire est loin d'être aisé (occlusion perturbée, c'est à dire la façon dont les dents se rencontrent entre elles ... ).
Le résultat de l'opération précédente à vos yeux était peut être "moyen " mais il faut prendre conscience de ce que ça aurait été sans opération. Si vous même (les parents ) n'êtes pas convaincus votre enfant ira dans votre sens.

Ne pas surseoir à l'opération, pesez le pour et le contre et vous verrez un net penchement en faveur du pour.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Comment appelle en terme médicaux "projection vers l'avant de la mandibule," merci beaucoup

Portrait de anonymous
J'aime 0

La "projection en avant de la mandibule" s'appelle Prognathisme (voir texte ci-dessous).

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/prognathisme-3841.html
Prognathisme : causes, symptômes, traitements, dans l'encyclopédie Vulgaris-Médical

Participez au sujet "Distraction mandibulaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.