Portrait de pumpum
J'aime 0

Le partage de la même donneuse se fait en Espagne??? Ça alors!!! Mais c'est quelque chose d'inacceptable pour moi! Tu en es sûre Sannet? Tu y as fait ta fiv? Merci pour l'information, je ne savais pas que ça se faisait vraiment. Mais plusieurs questions demeurent entre autres de savoir comment fait-on pour savoir si une donneuse n’a pas été partagée avec d’autres patientes. Je comprends quand tu dis que les prix changent en fonction des cliniques. Mais ce que je voudrais savoir c’est si dans une même clinique le prix est le même quand si on utilise les ovules gardés de sa 1ère donneuse.

Portrait de Sannet89
J'aime 0

Oui en Espagne ça se fait sans discrétion.Je m'y suis rendue et on m'a dit que c'est une pratique tout à fait normale chez eux. En tout cas la fiv n'a pas marché. Je pense que chez Biotex par exemple on pourrait accepter les ovocytes d'une autre donneuse mais seulement si vous avez le document prouvant qu'ils sont de bonne qualité et sans aucun risque de maladie

Portrait de Sannet89
J'aime 0

Oui en Espagne ça se fait sans discrétion.Je m'y suis rendue et on m'a dit que c'est une pratique tout à fait normale chez eux. En tout cas la fiv n'a pas marché. Je pense que chez Biotex par exemple on pourrait accepter les ovocytes d'une autre donneuse mais seulement si vous avez le document prouvant qu'ils sont de bonne qualité et sans aucun risque de maladie

Portrait de lucie56
J'aime 0

Bonjour à vous, moi j'ai une idée bien différente à ce sujet. Je compte commencer une procédure de do dès Octobre. Si je réussi à avoir mon bébé je ne vois pas la nécessité de le dire à mon enfant. Cet enfant aura les gènes de mon mari et il sortira de mes entrailles. Avec tous ces paramètres je ne vois pas pourquoi je prendrai le risque de le dire à l'enfant. J'en ai parlé avec mon mari et lui pense comme moi. Pour moi il n'y'a aucune différence avec un enfant ordinaire. L'adoption est bien différentes car l'enfant a d'autres parents biologique et le plus souvent on le récupère au moins après le sevrage. Dans ce cas on peut le dire à l'enfant.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Oui Lucie, ça dépend vraiment. Moi je suis pour dire la vérité à l’enfant dans le bas âge. Sinon il peut l’apprendre par quelqu’un d’autre et il peut le considérer comme une trahison. Sauf si le secret reste juste entre ton mari et toi, un peu comme ton cas si c’est juste ton mari et toi qui êtes au courant, là vous pouvez facilement garder le secret. Mais si d’autres proches le savent, l’enfant peut l’apprendre via eux. A ce moment vaut mieux lui dire. Je suis d’accord pour l’adoption car là c’est plus flagrant et difficile à cacher.

Portrait de anoelle
J'aime 0

hahahahaha c’est tt à fait je que je disais l’autre jour ici à laura, le probleme avec notre système de pma ici est qu nous sommes considérées plus comme des personnes genantes que des patientes qui méritent de comprendr ce qui constitue nos malheurs aujourdhui et nous apporter le soulagement csqt, personn ne nou explique rien, aucun medecin n’a vraimen notre temps contrairement à ce qu’on voit à l’étranger, c’est très different à eugin ou à biotex,

Portrait de Sannet89
J'aime 0

je suis tout à fait d'accord avec vous anoelle. le système est nulle chez nous et c'est pour ça qu'on n'a pas eu de résultat positif. je crois que c'est la seule cause car nous sommes vraiment peu informées des démarches, des délais et tout. en revanche, les cliniques étrangères offrent vraiment de bons services et c'est tout à fait autre chose au niveau de la communication et de l'attitude envers les patients

Portrait de laura78
J'aime 0

huuuuum sannet anoelle a certes raison sur notre sytstme de santé au sujet de la pma en général qui est très difficile, surtout lorsqu'on voit comment ça se passe ailleurs, mai je ne suis pas aussi d'accord quan tu dis que c'est nul chez nous, on n'est peut etre pas au top comme par exemple en ukraine, mais on n'est pas nul non plus, on pourrait tout simplement copier l'exemple des autres qui ont compris comment réussir comme en ukraine ou en espagne, mais nous restons sur nos grands chevaux avec un orgueil inutile, et c'est nous les patientes qui en payons le prix fort bon sang

Portrait de Sannet89
J'aime 0

Bonjour Laura. J'ai exprimé mon point de vue envers le système de santé en France car mon expérience pma chez nous m'a donné que des douleurs et des brouilles avec mes proches. Si on copiait les exemples des autres pays, il faudrait ouvrir des cliniques privées chez nous. Aucune assurance ne va pas rembourser ça. Un jour peut être nous ne serons pas nuls en PMA...

Portrait de pumpum
J'aime 0

je suis tout à fait d'accord avec Laura. Ne jetons pas totalement la pierre à notre pays. Car il y'en a qui trouvent tout de même leur compte ici. Et comme je le disais il 'a peu de jours, il y'a des raisons pour lesquelles les choses sont aussi cadrées. C’est pour le bien des cliniques d'une part et des patients d'autre part. Comme par exemple je ne suis pas d'accord quand on dit que l'Espagne est mieux. Je viens de lire ici qu'il y'a partage d'ovocytes entre plusieurs patients, ce que je trouve inacceptable. C'est vrai qu'ici chez nous c'est un peu exagéré dans les bords.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Bonjour Pumpum j'espère que tu vas bien et que tu es sur le point de commencer la procédure. Faudra pas t'inquièter à ce sujet, avec la fiv do il n'ya aucun risque de transmission d'une maladie de la mère à l'enfant. En général, les donneuses sont saines et exempté de toute maladie génétiques. Pour parler du cas que je connais mieux, je mentionnerai ici la clinique biotexcom. Ils recrutent eux même leur donneuses. Ils font des enquêtes pour s'assurer que les donneuses n'ont pas d'antécédents de maladies génétiques au sein de leur famille. En plus la maladie ne peut se transmettre que par les gamètes. Avec le cordon ombilical c'est pas possible.

Portrait de pumpum
J'aime 0

Salut Jessica je vais bien merci, toi aussi j’espère. Non moi je n’ai aucune procédure à commencer. Je n’ai aucun problème de fertilité. Je suis âgée de 25 ans et étudiante. Si je m’intéresse au sujet c’est parce que j’aimerai me spécialiser en gynécologie. En plus j’ai ma sœur qui est aussi passée par la fiv do, plus précisément Kiev. Elle a eu ma magnifique nièce que j’aime tellement.

Portrait de pumpum
J'aime 0

Mais ça me rassure quand même ce que tu dis sur l’état de santé des donneuses. Si vraiment on vérifie leurs antécédents génétiques c’est une bonne chose. Car j’ai appris que certaines infertilités pouvaient se transmettre de la mère à la fille. Donc la donneuse peut en être atteinte sans qu’on le sache. Par exemple il y’a des cas de ménopause précoce qui sont héréditaires. Tu es d’accord avec moi qu’au moment où la donneuses donne ses ovules on ne peut pas encore savoir puisqu’elle n’en est pas encore atteinte. Mais elle pourrait bien avoir ce gène qui fait que plutard ça la prenne précocement et le transmettre à l’enfant. Mais comme on vérifie tout ça, ça va.

Portrait de anoelle
J'aime 0

Je comprend que tu ne saisisse pas vraiment à quoi renvoie la vitrification des ovo, et pourtant ça se passe ici, meme comme peu de gens savent qu’en réalité l’autoconservation dite societal est interdite ici chez nous, seule est permise celle ki est medicale voila ! en fait l concept est clair ma puce, arrêter le temps pour les ovocytes en les congelant, en un mot c’est ça voilà !

Portrait de missyreal
J'aime 0

C'est quoi la différence entre l'autoconservation societale et médicale anoelle? Je n'avais jamais entendu parler de ça. Si je comprends bien donc ailleurs les 2 types sont autorisés? Est ce que quelqu'un pourrait avoir une idée du prix de cette vitrification? Et est ce qu'il y'a des conditions pour bénéficier de l'autoconservation des ovules? Bon il est bien vrai que je ne peux plus le faire car les ovules ne peuvent plus. C'est par simple curiosité en fait que je pose cette question sur le prix.

Portrait de nothing
J'aime 0

pumpum a des questions qui moi aussi me turlupinent, parfois nous avons l’air de negliger ces aspects car la seule chose qui nous interesse est de voir le programme aboutir, et pourtant il est super bien de savoir ce qui se passe en nous ou ce que les embryologiste font avec leurs tubes là tout le temps, je me demande tjrs à ki qui cela s’adresse , ou encore à quel âge pe t-on fer ça ?

Portrait de lucie56
J'aime 0

Bonjour, j'ai 44ans et je suis ménopausée. Les examens ont révélés que mon patrimoine ovocytaire n'était plus bon. Alors ma gygy m'a conseillé d'avoir recours à un don d'ovocytes. Alors je me suis renseigné auprès de quelques cliniques de pma pour le lancer. Mais paraît-il je ne suis plus éligible pour profiter de cette technique. On me fait comprendre que j'ai passé l'âge pour le do. J'ai lu dans une revue qu'il n'y a pas ces restrictions dans beaucoup de cliniques à l'étranger. Alors je voulais d'avoir dans quel pays je peut le faire sans problème. Est ce que j'ai des chances de réussir ?

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Bonjour Lucie et désolée pour ce qui t’arrive. Effectivement avec ton âge tu n’es plus éligible à la fiv do ici en France. C’est ce qui m’est aussi arrivé. C’est dommage qu’il y’ai ce critère pourtant c’est justement des femmes de ces âges qui sont plus susceptibles de rencontrer des problèmes d’infertilité. Donc ce sont elles qui doivent être privilégiées, mais ce n’est pas le cas ici, je ne sais pas pourquoi. Du coup moi j’ai fait ma fiv do en Ukraine. Là-bas il n’y a aucune contrainte ni d’âge ni de statut matrimoniale.

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Il suffit que ton infertilité soit constatée par un gygy et que tu n’aies aucune contre indications à tomber enceinte et on t’accepte. En plus les délais d’attente ne sont pas longs comme ici où parfois tu dois attendre des années. Renseigne-toi sur la clinique Biotexcom Kiev pour plus de renseignement. Pour moi le rendez vous a été pris en moins d’un mois. Ce n’est que la disponibilité d’un médecin qui te fait attendre pour un rendez-vous. Ça n’a rien à avoir avec le manque de donneuses. Car elles sont plus de 400 dans leur base.

Portrait de alicia6
J'aime 0

oui oui idéalement on peut dire que, ça s’adresse o femmes qui songent à retarder la maternité , elles doiven envisager de congeler leurs ovocyt avant les 35 ans pour répondre à ta kestion sur l’age, car à partir de cet age la fertilité diminu plus rapidemen, l’embryologiste à biotex disait qe la congélation d’ovocyt n’est pas recommandée aux femmes âgées de plus de 40 ans.

Portrait de Sannet89
J'aime 0

oui vous avez raison. après 40 ans le risque des malformations chez les enfants augmentent parce que les ovocytes ne fontionnent plus comme il faut et les mutations sont plus répandues au délà de 40 ans. donc si conserver, mieux le faire avant 35 ans

Portrait de ericka24
J'aime 0

j’ai lu ici une forumeuse qui disait que la conservation est interdite en France ???? comment est ce possible ça ? pourtant on me l’a fait ici à toulouse, du moins me trouver des ovocytes congelés, et je connais pas mal de gens qui l’ont fait ici et qui par la suite sont allés à biotexcom avec leur ovo congelés pour des gestations pour autrui, alors je me demande bien dans quel pays est-ce autorisé ?

Portrait de laura78
J'aime 0

moi meme j'ai eu le meme étonnement que toi ericka, la conservation interdite en france???? c'est bien la première fois que j'entends ça! si nous parlons bien de la meme chose je peux dire qu'il me semble bien avoir des cas de conservations ici, mais bon je prefère ne pas insister, peut qu'elle nous en dira plus, bon weeek à toutes

Portrait de missyreal
J'aime 0

je crois que tu as mal lu ericka. Ce qu'a dit anoelle c'est qu'il y'a 02 types de d'autoconservation, médicale et societal. Et que c'est l'autoconservation sociétale qui est interdite. Mais que la médicale est autorisée. Et ma question c'était de savoir la différence entre les 02. Moi aussi comme toi c’est ma première fois d’entendre cela. Cette affaire de congélation des ovules je ne savais pas que c’était aussi répandu. Les quelques fois où j’en entendais parler c’était en termes négatifs.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Hahaha, Vicky tu m'as fait bien rigoler quand tu demandes si toutes les filles sont en pleine stim. Moi également je me demande où est ce qu'elles sont passé mais je pense que c'est juste un problème de temps. J'en profite pour te remercier pour les réponses que tu as apporté à mes doléances. Maintenant c'est plus claire dans ma tête, je vais me lancer dans la procédure de do pour avoir mon enfant. Quelques soit les détails physiques, le plus important et même urgent c'est de porter une grossesse et de mettre au monde un bébé que je vais aimer de.tous mon coeur. Avez vous des suggestions pour un centre où je pourrais aller ?

Pages

Participez au sujet "Utilisation multiple d’une même donneuse."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Utilisation multiple d’une même donneuse."

  • ... féconder l'ovule.Certaines patientes souffrent de ce type d'infertilité parce que les ovules ont une fonction anormale ou tout simplement ... termes d'évolution  il est difficile d'admettre que l'infertilité psychique soit définitive. C'est la raison pour laquelle un grand ...
  • ... voies génitales féminines, dont le but est de combattre l'infertilité. Cette technique consiste à déposer du sperme (frais ou ayant ...
  • ... consultation où le mari et la femme sont présents. L'infertilité peut être le fait, à des degrés divers, des deux partenaires. ... (procréation médicalement assistée).Les autres causes d'infertilité masculine sont : L'anorchidie congénitale (absence de ...