Grossesse : attention à la réglisse

La consommation de réglisse pendant la grossesse aurait un impact négatif sur le cerveau de l’enfant.

Explications.

 

Une étude menée par des chercheurs américains sur 378 enfants de 13 ans a confirmé les résultats d’une précédente analyse faite en 2009 : les enfants dont la mère a mangé une grande quantité de réglisse (250g par semaine) pendant sa grossesse ont des séquelles.

  • mémoire et capacité de concentration diminuées
     
  • capacité de raisonnement et quotient intellectuel inférieurs à la moyenne
     
  • troubles du comportement plus fréquents
     
  • IMC plus élevé chez les filles
     
  • puberté plus précoce chez les filles

 

Les chercheurs attribuent ces effets délétères à la glycyrrhizine (la molécule qui donne à la réglisse son goût sucré).

La FDA (autorités américaines de santé) recommande par ailleurs depuis de nombreuses années de limiter la consommation de réglisse, et de l'arrêter après 40 ans à cause des risques cardiovasculaires liés à la glycyrrhizine.

 

Source : Katri Räikkönen et al. Maternal licorice consumption during pregnancy and pubertal, cognitive and psychiatric outcomes in children – American journal of epidemiology - 2017

Suivant Comment le stress peut-il provoquer une crise cardiaque ou un AVC ?

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Grossesse : attention à la réglisse"

Commentez l'article "Grossesse : attention à la réglisse"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.