Rendre les personnes atteintes d’un handicap plus autonomes. C’est le souhait d’Estelle Ast, créatrice de l’application WatcHelp.

Autisme, Alzheimer... Une appli mobile pour être plus autonome

L’autisme reste une pathologie encore bien mal connue. Difficulté d’intégration et de communication sont les principaux symptômes d’une personne autiste mais il est également très fréquent qu’elle ne puisse pas gérer sa journée toute seule.

Comment remédier à ce besoin constant d’avoir une personne qui dise quoi faire et à quel moment ? C’est ici qu’intervient Estelle Ast, une toulousaine mère d’un enfant atteint de l’autisme de Kanner. Déjà connue pour son engagement envers son enfant lors de son ascension d’une grue sur les Allées Jean-Jaurès pour dénoncer la suppression de l’assistante de vie scolaire de celui-ci, elle se fait aujourd’hui remarquer en créant la première application d’aide aux personnes touchées par un handicap et en particulier les autistes.

Baptisée WatcHelp, cette application mobile pour montres connectées permet de générer des messages sous forme d’images et de textes pour informer la personne l’utilisant de la tâche à accomplir à un moment précis. « Seul, Allan n’arrive pas à enchaîner les tâches, il faut lui dire ce qu’il doit faire. Là, je lui ai programmé toutes les séquences de sa journée et il peut les lire sur sa montre "Je me lève, je prends ma douche, je mets du shampoing". Et je peux lui envoyer des messages en temps réel, le prévenir d’un changement à distance » explique Estelle Ast.

Ces fonctionnalités ne s’arrêtent pas là puisque qu’il est possible de programmer des « situations déstabilisantes » et leurs solutions.
Ainsi, les utilisateurs gagnent en confiance et en autonomie.

Allan, le fils d’Estelle, est le tout premier utilisateur de cette application et en trois semaines, il semble avoir totalement compris le fonctionnement intuitif de celle-ci. «Il a de plus en plus envie de faire des choses tout seul, c'est net. Ça l'encourage dans son autonomie.» explique sa maman.

Le gros avantage de cette application, c’est qu’elle n’est pas exclusivement destinée aux autistes.
Alzheimer, Parkinson, trouble du déficit de l’attention (avec ou sans hyperactivité), trisomie 21, vieillesse… les personnes susceptibles d’être accompagnés par ce nouveau concept sont nombreuses et variées.

Disponible sur Androïd (il faudra attendre la fin de l’année pour les utilisateurs d’iPhone), l’application est disponible en anglais, en espagnol et bientôt en allemand et coûte un abonnement de 2.99 euros par mois.
Estelle Ast explique qu’avec cet argent, elle souhaite « créer un fonds de dotation qui sera consacré à d’autres projets pour l’amélioration du quotidien des personnes atteintes de troubles cognitifs. L’objectif est de monter une structure pour des adultes autistes, où chacun aurait son appartement ».

 

 

 

 

Crédit photo : WatcHelp

Suivant L'astuce du jour : comment bien voir si on a oublié ses lunettes

Aucun commentaire pour "Autisme, Alzheimer... Une appli mobile pour être plus autonome"

Commentez l'article "Autisme, Alzheimer... Une appli mobile pour être plus autonome"