Voici pourquoi nos problèmes nous paraissent plus importants la nuit 

1

Définition 

Penser à nos soucis, à nos problèmes, en cas de réveil nocturne a souvent le même effet : ils prennent une importance démesurée, et nous sommes accablés par la certitude que tout va mal ... Difficile alors de se rendormir, et le malaise persiste.

Pourtant, une fois réveillé(e), ces mêmes tracas ne nous paraissent plus si insurmontables.
Pourquoi donc sommes-nous si pessimistes au milieu de la nuit ? L'explication est physiologique.

 

Généralités 

Nous nous sommes déjà tous réveillés en pleine nuit et avons eu du mal à nous rendormir car nos problèmes, qui semblaient démesurés, occupaient tout notre esprit.
Nous ressentons généralement comme une sorte de petite dépression, avec le sentiment que tout va mal dans notre vie.
Ce phénomène peut même durer plusieurs heures après le réveil, ce qui peut parfois engendrer une petit coup de blues matinal.

 

Mais tout ceci s'explique scientifiquement : en effet, une étude a démontré que vers 3 heures ou 4 heures du matin, la mélatonine est produite en quantité. Cette hormone a pour but de favoriser le repos et le sommeil mais si on se réveille à ce moment-là, cela détériore notre humeur, ce qui explique cette « dépression » passagère.

De plus, le fait de se retrouver seul dans le noir, face à soi-même et dans le silence, amplifie cette inquiétude.

 

Si cela vous arrive, sachez relativiser vos ressentis et dites-vous que votre malasie est simplement dû à un mécanisme physiologique.

Aucun commentaire pour "Voici pourquoi nos problèmes nous paraissent plus importants la nuit "

Commentez l'article "Voici pourquoi nos problèmes nous paraissent plus importants la nuit "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.