Uvée, uvéite

Latin : uva : grappe

Définition 

L'uvée (en anglais uvea) est une membrane intermédiaire, située entre la sclérotique (enveloppe externe de l'oeil) et la rétine, vascularisée et permettant de nourrir l'oeil. Elle comprend :

  • L'iris.
  • Le corps ciliaire (élément anatomique auquel sont reliés les ligaments retenant le cristallin).
  • La choroïde.

L'uvéite (en anglais uveitis) est ​une inflammation de l’intérieur de l’oeil, ou de l’uvée.

 

Classification 

On distingue quatre types d'uvéite :

  • L'uvéite antérieure, appelée également iritis, ou iridocyclite, susceptible de récidiver est la plus symptomatique de toutes (celle qui est à l'origine du plus grand nombre de symptômes). Elle s'accompagne le plus souvent :
    • De douleurs.
    • Un oeil rouge.
    • Des photophobies (peur de la lumière due généralement à une impression désagréable et parfois même douloureuse).
    • Des troubles visuels (baisse de la vision).
    • Cette variété d'uvéite évolue par poussées.
    • Elle a une tendance aux synéchies postérieures, c'est-à-dire aux adhérences de l'iris et du cristallin.
  • L'uvéite intermédiaire, appelée également planite, ou uvéite périphérique, est plus rare que la précédente et se caractérise par :
    • L'absence de douleurs.
    • L'apparition de corps flottants.
    • Une baisse de la vision.
    • La présence de mouches volantes devant les yeux ayant tendance à disparaître quelques jours.
    • Elle est localisée à la zone immédiatement derrière l'iris et le cristallin, dans la région du corps ciliaire et de la pars plana (d'où les termes de cyclite et de pars planite).
    • L'évolution des uvéites intermédiaires est progressive. Cette pathologie est susceptible de récidiver.
  • L'uvéite postérieure, appelée également choroïdite, comprend un grand nombre de formes de rétinite, choroïdite, ou névrite optique. Elle est à l'origine :
    • D'une baisse de l'acuité visuelle sans s'accompagner de rougeur oculaire.
    • D'autre part, elle s'accompagne de la formation de corps flottants.
    • Son évolution s'effectue par poussées, et des récidives sont également possibles, associées à des décollements de rétine, une inflammation des vaisseaux de celle-ci, et un oedème (collection liquidienne) du nerf optique.
  • L'uvéite diffuse, appelée également panuvéite, entraîne une inflammation qui implique toutes les parties de l'oeil, aussi bien les structures situées en avant, intermédiaires, que celles en arrière. Elle est susceptible d'induire une partie ou l'ensemble de la symptomatologie (ensemble des signes) décrite ci-dessus.

Anatomie 

La choroïde (en anglais choroid) constitue la partie arrière de l'uvée. Cette membrane est séparée de la sclère (ou blanc de l'œil) par un espace appelé supra-choroïde, et de la rétine par l'épithélium pigmentaire.

Elle est formée d'un réseau de vaisseaux sanguins (artères et veines) dont le rôle est de nourrir la rétine. Sa vascularisation artérielle, se fait par l'intermédiaire de l'artère ophtalmique, et plus précisément par les artères ciliaires. Le retour veineux s'effectue par les veines vortiqueuses.

2 commentaires pour "Uvée, uvéite"

Portrait de annececile.faure
J'aime 0

Merci beaucoup pour ces informations très précieuses :-) Je vais les communiquer à mon amie!!

Portrait de michellerouy
J'aime 0

Des informations complémentaires et très didactiques également ici : http://uveite-retine.com/uveites/

Commentez l'article "Uvée, uvéite"