Syndrome du côlon irritable : régime alimentaire

Définition 

Le syndrome du côlon irritable se traduit par des douleurs, des flatulences (ballonnements) et une alternance de diarrhée et de constipation.

 

Généralités 

 Généralement, le régime préconisé en cas de côlon irritable est celui de la constipation : il consiste à augmenter le volume des selles sans entraîner d'irritation intestinale.

Quand le patient souffre de diarrhées, il est alors mis 1 à 2 semaines sous régime pour diarrhée chronique.

Le régime ci-dessous s'adresse aux personnes souffrant d'un côlon irritable avec une prédominance de constipation.

Il est primordial d'éviter les laxatifs qui sont formellement déconseillés.

 

Aliments déconseillés :

  • le café
     
  • le thé
     
  • le poivre
     
  • les piments
     
  • les mets trop acides
     
  • la moutarde
     
  • les glaces et les sorbet
     
  • les boissons glacées surtout quand celles-ci sont prises rapidement et en grande quantité

 

Aliments conseillés :

  • le pain complet
     
  • les légumes cuits
     
  • les crudités seront introduites progressivement selon la tolérance personnelle
     
  • les fruits seront tout d'abord consommés cuits (compote)
     
  • les pommes, riches en pectine, sont recommandées avec la pelure qui facilite le passage des selles
     
  • Les pruneaux sont également recommandés.

 

Certains diététiciens rajoutent à ce régime, selon les individus :

  • du son de blé
     
  • des graines contenant des mucilages tels que le psyllium

 

Aucun commentaire pour "Syndrome du côlon irritable : régime alimentaire"

Commentez l'article "Syndrome du côlon irritable : régime alimentaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.